Arte Fiera 2018, voici tous les lauréats des prix décernés à Bologne.


Voici toutes les œuvres primées lors de l'édition 2018 d'Arte Fiera à Bologne, avec toutes les images des œuvres primées.

Six prix étaient en jeu lors de la 42e édition d’Arte Fiera, la principale exposition commerciale de Bologne. Voici, prix par prix, les artistes récompensés.

1. Prix Euromobil
La douzième édition du prix Gruppo Euromobil, réservé aux artistes de moins de 30 ans, a été attribuée ex aequo à Barbara De Vivi (Venise, 1991) et Matthew Attard (Malte, 1987). La première a présenté un Notturno (2017 ; huile sur toile, 140 x 200 cm) avec la Galleria Marcolini, tandis que l’œuvre du second Untitled (You are a poser !) (2014 ; fil d’aluminium et mur, 200 x 180 cm) a été présentée par la Galleria Michela Rizzo. Les motivations du jury : “La peinture de De Vivi est une grande huile sur toile d’où émergent des figures, des animaux, des traces de nature : un monde dense plein de citations cultivées et de références à l’art du passé mais aussi extrêmement contemporain dans son mystère, dans son dévoilement peu à peu, dans son silence réservé. Les sculptures de Matthew Attard - réalisées avec du fil d’aluminium - franchissent la mince ligne qui sépare l’abstraction de la figuration en recomposant des images reconnaissables et même, dans le cas des figures féminines, extrêmement séduisantes”.

Barbara De Vivi, Nocturne (2017)
Barbara De Vivi, Nocturne (2017)



Matthew Attard, Sans titre (Vous êtes un poseur !) (2014)
Matthew Attard, Untitled (You are a poser !) (2014)

2. Prix ANGAMC
Le prix pour l’ensemble des réalisations décerné par l’Association nationale des galeries d’art moderne et contemporain, qui en est à sa deuxième édition, a été attribué cette année au galeriste milanais Giorgio Marconi, actif depuis plus de cinquante ans. Mauro Stefanini, président de l’ANGAMC, a déclaré : “Par son travail, Giorgio Marconi a anobli le rôle du galeriste, non seulement en tant que marchand d’art, mais aussi en tant que véritable opérateur culturel qui a contribué à transmettre et à diffuser les exemples les plus profonds et les plus novateurs de l’art du XXe siècle”.

3. Prix #JeuneContemporain
Le prix, décerné par le groupe Giovani Imprenditori (Jeunes Entrepreneurs) de la Confindustria Emilia, a été attribué à Rodrigo Hernández (Mexico, 1983), auteur de l’œuvre Small Spaceman (2016), présentée par la galerie P420 et vainqueur d’un lot de trente candidats d’artistes de moins de 40 ans qui ont débattu sur le thème “L’art est œuvre - l’œuvre est-elle de l’art ?”. En voici la motivation : “Le jury a sélectionné cette année une jeune galerie, un jeune artiste prometteur, mais aussi une œuvre évocatrice. L’image de l’astronaute, de l’homme qui se projette au-delà des limites du connu, prêt à explorer, à découvrir, à devenir pionnier et précurseur, est plus proche que jamais de celle de l’entrepreneur, et constitue pour nous la métaphore d’un voyage quotidien qui s’accomplit, aussi, en regardant loin devant soi”.

Rodrigo Hernández, Petit homme de l'espace (2016)
Rodrigo Hernández, Small spaceman (2016)

4. Prix du Centro Porsche Bologna
Le prix promu par le Centro Porsche de Bologne et visant à récompenser l’union entre l’art et la mécanique a été décerné à Martino Genchi (Milan, 1982) et à son œuvre Linger (2016), présentée par la Galleria Michela Rizzo. La motivation : “une œuvre qui interagit avec l’espace environnant, créant un faisceau de lumière dans une forme matérielle excellente, touchant au domaine du design”.

Martino Genchi, Linger (2016)
Martino Genchi, Linger (2016)

5. Prix Rotary
Le prix promu par le Rotary Bologna Valle del Samoggia a été décerné à la galerie Matèria de Rome. Motivation du jury : “Prenant en compte les principes du Rotary, en particulier la diffusion de la culture de l’art parmi les jeunes et la diffusion des principes d’amitié et de fraternité entre les personnes, le jury identifie unanimement dans la Galleria Materia l’engagement, la cohérence et la capacité d’opérer dans un contexte commercial sans négliger, mais au contraire en renforçant l’élément expérimental des nouvelles propositions artistiques italiennes”. Le prix Rotaract Bologne a plutôt été attribué à Giulia Marchi (Conegliano, 1983) et à sa Camera anecoica (2018), tandis que le prix spécial Andrea Sapone a été décerné à Giuseppe De Mattia (Bari, 1980) pour son œuvre Salta pesce (2017).

Giulia Marchi, Chambre anéchoïque (2018)
Giulia Marchi, Chambre anéchoïque (2018)



Giuseppe De Mattia, Skip Fish (2017)
Giuseppe De Mattia, Skip Fish (2017)

6. Prix Consultinvest
Le prix Consultinvest, réservé aux artistes émergents, a été attribué au photographe chinois Liu Bolin (Shandong, 1973) : son œuvre Throne Room (2018 ; impression jet d’encre, 68 x 90 cm), présentée par Boxart, a été récompensée.

Liu Bolin, Salle du Trône (2018)
Liu Bolin, Throne Room (2018)

Arte Fiera 2018, voici tous les lauréats des prix décernés à Bologne.
Arte Fiera 2018, voici tous les lauréats des prix décernés à Bologne.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.