Bologne, Arte Fiera fête ses 44 ans et lance, pour la première fois, une section entièrement consacrée à la peinture contemporaine


La 44e édition d'Arte Fiera se tiendra à Bologne du 24 au 26 janvier. Voici les principales nouveautés de cette édition.

Arte Fiera, la plus ancienne foire d’art moderne et contemporain d’Italie, fêtera ses 44 ans en 2020 et se présentera avec une nouvelle édition riche qui se tiendra du 24 au 26 janvier au Parc des Expositions de Bologne. L’édition 2020 sera la deuxième dirigée par Simone Menegoi, secondé par Gloria Bartoli en tant que directrice adjointe : 155 galeries exposeront dans les deux pavillons, répartis entre la section principale (108), la section Photographie et images en mouvement (20) et les toutes nouvelles sections Focus (8) et Pittura XXI (19). Au total, 345 artistes seront amenés à Bologne par les galeries.

Venons-en directement aux deux principales nouveautés : Pittura XXI s’annonce très prometteuse, la première section d’une foire (italienne et étrangère) à être entièrement consacrée à la peinture contemporaine. Sous le commissariat de Davide Ferri, elle vise à offrir au public, aux collectionneurs et aux initiés une vue d’ensemble du travail des artistes émergents et en milieu de carrière, tant au niveau national qu’international, qui travaillent dans ce domaine. L’idée est née du fait que, dans la phase historique que nous traversons, la peinture revient à la mode sur la scène artistique et que, par conséquent, Arte Fiera ne veut pas laisser passer l’occasion d’un regard approfondi. Focus, la toute nouvelle section, examinera plutôt la recherche artistique de la première moitié du XXe siècle et de l’après-guerre, avec un angle différent chaque année. De taille volontairement réduite, elle se veut un regard approfondi sur un aspect particulier de l’art du 20e siècle. La première édition est signée par Laura Cherubini, critique d’art et historienne, qui s’est concentrée sur le renouvellement et les innovations linguistiques de la peinture italienne entre la fin des années 1950 et la fin des années 1970.

Fotografia e Immagini in Movimento en est à sa deuxième édition, organisée cette année par le collectif Fantom (représenté par Selva Barni, Ilaria Speri, Massimo Torrigiani, Francesco Zanot), et se veut un observatoire des recherches les plus récentes dans le domaine de la photographie et de la vidéo, ainsi que de certains points de référence essentiels dans le passé. En ce qui concerne la section principale, l’objectif est de reconfirmer le modèle initié l’année dernière, dicté par le souci de la qualité et de la cohérence des stands, et promu par les galeristes et les collectionneurs. Cette année encore, les galeries ont donc été invitées à présenter un nombre limité d’artistes, exactement comme l’année dernière : chaque galerie pourra donc amener à Bologne un maximum de trois artistes pour les stands de taille moyenne et un maximum de six pour les stands plus importants. La seule exception à la règle (et c’est une autre des nouveautés de l’édition 2020) est la possibilité de dépasser la limite de six artistes avec un projet curatorial dédié à un groupe, un mouvement, un courant artistique du 20e siècle. Par ailleurs, comme lors de l’édition 2019, un pourcentage significatif de galeries présentera un seul artiste, répondant ainsi à l’appel de la Foire. Cette forte présence de stands monographiques, qui sont autant d’études approfondies sur des artistes italiens ou étrangers, de nouvelles propositions ou des maîtres établis, s’impose déjà comme l’un des traits caractéristiques de la direction de Menegoi.

Quant aux prix, ils seront au nombre de cinq et seront tous décernés le vendredi 24 janvier. Les trois nouveaux prix sont le Prix pour la Peinture Mediolanum Art Building Padova (pour la meilleure œuvre de la section Peinture XXI, qui fera partie des collections de la Casa Mediolanum Padova), le Prix Wide (pour l’œuvre qui aura le mieux interprété le concept d’interaction entre forme, couleur et espace) et le Prix A Collection (une “mini-résidence” au cours de laquelle l’artiste lauréat pourra réaliser un projet sous forme de tapisserie avec le maître tisserand Giovanni Bonotto). Le Rotary Award (qui en est à sa neuvième édition), qui récompense l’installation la plus créative d’Arte Fiera, et le prix ANGAMC, qui valorise le rôle et la carrière d’un artiste affilié à l’Association nationale des galeries d’art moderne et contemporain et qui s’est distingué par ses mérites humains et professionnels, sont reconfirmés.

Le Programme Public sera de retour, suivant le même format qu’en 2019, et il y aura également le deuxième chapitre de Courtesy Emilia-Romagna, le cycle d’expositions mis en place dans le cadre de la foire impliquant les collections d’art moderne et contemporain, tant publiques que privées, du territoire de l’Émilie-Romagne. Le format prévoit une exposition temporaire comme moment de valorisation et de connaissance d’un patrimoine artistique qui agit comme une sorte de “musée diffus”, vu du point de vue d’un commissaire qui change chaque année. Pour l’édition 2020, le commissariat a été confié à Eva Brioschi, historienne et critique d’art, qui présentera dans le pavillon 15 l’exposition L’opera aperta, inspirée de l’essai éponyme d’Umberto Eco. Au cours de ce voyage à la découverte des collections présentes en Émilie-Romagne, les visiteurs rencontreront des maîtres du XXe siècle tels que Giorgio Morandi, Carla Accardi, Gerhard Richter, Gianni Colombo et Salvo, ainsi que des artistes qui méritent d’être redécouverts, comme Mattia Moreni, Alberto Sughi et Dino Pedriali, sans oublier les protagonistes des nouvelles générations tels que Yang Fudong et Yuri Ancarani.

Deuxième année également pour le projet Oplà. Performing Activities, curated by Silvia Fanti (Xing) : dans le cadre de ce programme, Arte Fiera présentera les performances d’Alessandro Bosetti(L’ombra) ; Luca Vitone(Devla... Devla...) ; ZAPRUDER filmmakersgroup(ANUBI IS NOT A DOG) ; Jimmie Durham(THE BUREAU). Durham, fraîchement lauréat du Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière lors de la Biennale de Venise 2019, proposera au public une reconstitution de l’une de ses performances emblématiques, Smashing, jouée une seule fois. L’artiste Eva Marisaldi, quant à elle, sera la protagoniste du projet spécial Arte Fiera 2020 avec une œuvre créée ad hoc pour l’occasion. Le projet s’intitule Welcome et se compose de deux parties : une grande installation qui accueillera les visiteurs à l’entrée de la foire et une intervention diffuse en divers points des pavillons de la foire et de la ville de Bologne. Le projet est rendu possible grâce au soutien de BPERBanca et au parrainage technique d’Italia Zuccheri et de Space World Air. Marisaldi interviendra également au Teatro Comunale di Bologna, pour sceller la collaboration entre la Foire et l’importante institution de la ville, en présentant quatre œuvres sonores (il s’agit d’œuvres qui, coordonnées par un logiciel qui exploite le hasard, donneront vie à une partition qui n’est jamais la même). Les œuvres sont réalisées en collaboration avec Enrico Serotti (musicien) et seront visibles à partir de la représentation de Tristan und Isolde de Richard Wagner, avec laquelle s’ouvrira la saison d’opéra 2020.

La librairie Arte Fiera sera à nouveau gérée par Corraini Edizioni, tandis que le partenaire de contenu pour la deuxième année consécutive sera la revue Flash Art, qui organisera un calendrier chargé de conférences. Parmi les protagonistes qui se succéderont sur scène : Michelangelo Pistoletto, Laura Cherubini, Andrea Viliani, Nicola De Maria, Gianni Emilio Simonetti, Luigi Bonotto, Patrizio Peterlini, Paolo Icaro, Cecilia Canziani, Raffaella Perna, Paola Mattioli, Silvia Giambrone. Les ateliers d’Arte Fiera seront organisés par la Fondation Golinelli: l’offre de cette année sera une expérience sur les possibilités de distribution et de partage de l’art dans notre vie quotidienne di-gitale. À partir du projet d’exposition au centre de l’exposition U.MANO présentée au Centre des arts et des sciences Golinelli, il sera possible de s’immerger dans ses installations dans une petite salle idéale décorée d’œuvres produites par des traceurs verticaux, mêlant la réalité aux techniques de réalité augmentée et virtuelle en dialogue les unes avec les autres.

Arte Fiera ouvrira ses portes du vendredi 24 au dimanche 26 janvier 2020, de 11 heures à 19 heures. Pour plus d’informations, visitez le site d’Arte Fiera.

Bologne, Arte Fiera fête ses 44 ans et lance, pour la première fois, une section entièrement consacrée à la peinture contemporaine
Bologne, Arte Fiera fête ses 44 ans et lance, pour la première fois, une section entièrement consacrée à la peinture contemporaine


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.