Carrara, deux rencontres avec Federico Giannini en marge de l'exposition Novecento à Carrara


A Carrare, Palazzo Cucchiari, le 31 août et le 7 septembre, deux rencontres auront lieu avec Federico Giannini, directeur de Finestre sull'Arte, en marge de l'exposition "Novecento a Carrara". Les thèmes abordés : Gabriele D'Annunzio et la Versilia, et la sculpture sur marbre entre les deux guerres.

Deux conférences à Carrare, au Palazzo Cucchiari, les jeudis 31 août et 7 septembre à 21h15, en marge de l’exposition Novecento a Carrara. Avventure artistiche tra le due guerre, programmée jusqu’au 29 octobre 2023. Les protagonistes seront Gabriele d’Annunzio et la sculpture sur marbre lors de deux rencontres organisées par Federico Giannini, directeur de Finestre sull’Arte. Après les conférences de l’année dernière sur Giovanni Fattori et Telemaco Signorini, Federico Giannini revient avec deux autres rendez-vous organisés par la Fondation Giorgio Conti en collaboration avec Finestre sull’Arte.

La première conférence, prévue le jeudi 31 août à 21h15, s’intitule Gabriele D’Annunzio et la Versilia. Une terre de rêve, solitaire, solennelle, peuplée de créatures mythologiques : c’est la Versilia de Gabriele d’Annunzio, qui a séjourné à plusieurs reprises entre Viareggio et Marina di Pietrasanta à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. C’est dans les pinèdes et sur les plages de cette terre, qui connaissait alors les débuts de son irrépressible développement touristique, que le Vate a trouvé l’inspiration pour Alcyone, son recueil poétique le plus célèbre et le plus loué. Les poèmes de Gabriele d’Annunzio se sont formés sur une imagerie artistique déjà présente, celle de la culture symboliste de la fin du XIXe siècle, et ont à leur tour inspiré de nombreux artistes, de Plinio Nomellini à Galileo Chini. Dans cette conférence, nous explorerons les références artistiques possibles de la culture de D’Annunzio, en examinant à la fois les artistes qui ont pu inspirer D’Annunzio et ceux qui ont cherché à traduire son vaste et imaginatif répertoire poétique par des œuvres d’art.

La deuxième conférence, le jeudi 7 septembre à 21h15, s’intitule Le marbre de Carrare dans la sculpture de l’entre-deux-guerres. D’Adolfo Wildt à Arturo Dazzi, de nombreux artistes ont exploré les diverses possibilités offertes par la sculpture en marbre entre les années 1920 et 1930. Mais ce n’est pas tout : le marbre est aussi l’un des matériaux les plus souvent associés à la propagande du régime fasciste. En effet, sous le fascisme, le marbre, et en particulier le marbre de Carrare, est largement utilisé dans des œuvres de grande envergure célébrant le régime. Le marbre rappelait la Rome antique, les splendeurs de la Renaissance, et l’histoire des carrières a donc fini par être exploitée pour les besoins du régime. En parcourant les œuvres d’art de l’époque, nous découvrirons comment le marbre est devenu le protagoniste de l’art de l’époque.

Les deux conférences sont en entrée libre, sans réservation.

Carrara, deux rencontres avec Federico Giannini en marge de l'exposition Novecento à Carrara
Carrara, deux rencontres avec Federico Giannini en marge de l'exposition Novecento à Carrara


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.