Ferrara accueille le 26e salon international de la restauration avec un riche programme


Du 18 au 20 septembre 2019, le Salon international de la restauration, des musées et des entreprises culturelles revient à Ferrara Fiere.

Du 18 au 20 septembre 2019, Ferrara Fiere accueillera à nouveau le Salon international de la restauration, des musées et des entreprises culturelles, qui atteint cette année sa XXVIe édition, pleine de nouveautés importantes.

Le changement de date en septembre, explique l’organisation du Salon, est dû et voulu pour présenter au public l’accord significatif avec le MISE - Ministère du Développement économique, en collaboration avec l’ICE - Agence pour la promotion à l’étranger des entreprises italiennes et Assorestauro, qui a identifié Ferrara Fiere et le Salone del Restauro comme un rôle central en tant que hub international de la restauration. Ce nouveau et prestigieux partenariat prévoit le développement d’un extraordinaire projet promotionnel ad hoc, Restoration Made in Italy, visant à promouvoir la connaissance et l’utilisation de la restauration à l’étranger en tant que produit d’excellence italien, qui s’articulera en différentes phases de projet en Italie et à l’étranger. Le savoir-faire italien dans le domaine de la restauration a en effet toujours été utilisé et demandé dans le monde entier, grâce à la haute spécialisation des opérateurs nationaux dans le domaine des ressources culturelles et de la restauration. Grâce à cet accord qui fait autorité, la nouvelle édition du Salon entend représenter le point de référence et de rencontre au niveau mondial pour les opérateurs du secteur, pour les ordres professionnels du secteur et pour tout le public intéressé, avec des moments structurés d’adéquation entre l’offre et la demande afin de construire un solide réseau international.

"L’édition 2019 du Salon, explique Filippo Parisini, président de Ferrara Fiere Congressi Srl, s’inscrit dans un cadre renouvelé, notamment en raison du changement de paradigme qui affecte la restauration : un secteur étroitement lié au patrimoine culturel et au MiBAC, mais aussi un élément distinctif et qualificatif du Made in Italy. Un facteur de croissance soutenu par le MISE, l’Assorestauro, l’ICE et le CNA, c’est-à-dire les principaux acteurs institutionnels, syndicaux et économiques impliqués dans la récupération et la valorisation de notre patrimoine artistique et du design, fruit du boom économique de l’après-guerre. Au sein de cette équipe, Ferrara Fiere joue un rôle de plus en plus stratégique. Tandis que le groupe BolognaFiere, dont elle fait partie, a mis l’autorité de sa marque au service d’une production d’expositions de la plus haute qualité, Ferrara Fiere consolide sa position d’organisateur et de lieu d’excellence. Il suffit de penser à la centaine d’entreprises nationales et internationales qui participeront à l’exposition".

Afin de renforcer le jumelage avec des acteurs étrangers, la première édition de la Semaine de la restauration, une initiative qui fait écho au projet Restoration Made in Italy, sera inaugurée au cours de la semaine du 15 au 21 septembre 2019 dans le cadre de l’Exposition : il s’agira d’une semaine intense au cours de laquelle 50 experts internationaux du secteur, provenant de 20 nations, auront l’occasion de rencontrer les opérateurs italiens de la restauration, de connaître et d’approfondir leurs techniques et méthodologies Le point culminant de cette série d’initiatives collatérales sera la conférence d’ouverture qui se tiendra au Castello Sforzesco de Milan (10.00). A cette occasion sera lancé le chapitre européen de l’APT, une nouvelle expérience de réseau européen qui réunira les principaux acteurs de la restauration et de la mise en valeur du patrimoine culturel. Le président de l’APT - Association of Preservation Technologies, une association qui compte des milliers de professionnels en Amérique du Nord, proclamera la naissance du Chapitre européen, un moyen de créer une seule association industrielle en Europe qui rassemble les âmes institutionnelles et professionnelles qui gravitent autour du secteur de la restauration, en facilitant les échanges entre les pays membres qui, en termes géographiques, s’étendent jusqu’à la Turquie et la Russie.

Le point culminant de la Semaine de la restauration sera le Salon international de la restauration de Ferrare, où, le jour de l’ouverture, la première vidéo promotionnelle de la restauration made in Italy sera présentée au stand institutionnel de MISE. Toujours dans le cadre du salon, les 50 experts internationaux auront l’occasion de rencontrer des entreprises italiennes dans le cadre d’un riche calendrier de réunions B2B organisées spécifiquement dans l’espace institutionnel. Le point culminant de la Semaine de la restauration sera la conférence “The meaning and marketing of restoration in Italy and target Countries : an overview” qui se tiendra le jeudi 19 septembre 2019 à 10h30 dans la Sala Europa (premier étage) du Salone. Une conférence en plusieurs parties, organisée par le MISE en collaboration avec ICE et Assorestauro, qui présentera la signification du terme “restauration” dans ses différentes acceptions par les pays invités et les synergies possibles qui peuvent apporter notre excellence au dialogue en tant que protagoniste dans le monde.

En ce qui concerne les exposants du Salon, l’édition 2019 verra la présence de plus de 100 exposants, dont d’ importantes institutions, écoles de formation et musées et les plus importantes entreprises italiennes et internationales de différents secteurs dans le domaine du patrimoine culturel: de la restauration au diagnostic, des technologies aux produits et matériaux, de l’éclairage au merchandising de musée, des véhicules d’époque à la restauration de livres anciens, des expositions de musée au diagnostic pour le patrimoine culturel.

Parmi les présences, citons : le MISE ; le MiBAC, qui enrichira les journées de l’exposition d’un riche programme de conférences et d’ateliers, flanqué d’un stand institutionnel où seront explorées deux importantes thématiques sur les entreprises culturelles et les activités des différents instituts du ministère ; le MiBAC réunira ses institutions représentatives dans le domaine du patrimoine culturel de toute l’Italie, en embrassant différents secteurs à 360° : de l’archéologie au cinéma, des archives aux musées et aux instituts de restauration ; Assorestauro ; la Fondazione Scuola dei beni e delle attività culturali ; la région Emilia-Romagna, qui abordera les questions liées à la reconstruction après le tremblement de terre ; CNA Emilia-Romagna, qui réunira de nombreuses entreprises représentant la synergie entre l’excellence de l’artisanat et les nouvelles technologies ; la province de Ferrare avec deux projets sur le Palazzo Giulio D’Este et le château d’Estense à Ferrare ; le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg avec ses habituels ateliers sur les techniques de restauration ; ANMLI - l’Association nationale des musées des autorités locales et institutionnelles ; Green Building Council Italia, qui présentera la première table ronde sur le processus d’internationalisation du protocole GBC Historic Building ; Formedil - l’Agence nationale paritaire pour la formation dans le secteur du bâtiment ; et SMA - le système muséal universitaire de l’Université de Bologne.

Parmi les nouveaux participants à la XXVIe édition de l’exposition, citons : la Fondazione Scuola dei beni e delle attività culturali (Fondation pour l’école des biens et des activités culturels), qui examinera les systèmes de compétences et de formation liés aux activités de restauration ; la Fondazione Bioarchitettura (Fondation Bioarchitecture), engagée dans la diffusion des thèmes de la Bioarchitecture, qui proposera une journée d’étude consacrée à la restauration BIO Made in Italy ; Assocastelli, l’association italienne des gestionnaires et des propriétaires de résidences d’époque et historiques ; le musée virtuel La Macchina del Tempo (La Machine du Temps), qui offrira aux visiteurs une expérience de réalité virtuelle avec des visions en 3D de l’intérieur et de l’extérieur de l’édifice. Le musée virtuel La Macchina del Tempo (La Machine du Temps), qui offrira aux visiteurs une expérience de réalité virtuelle avec des visières 3D ; ABCO - Associazione Beni Culturali Onlus, qui soutient l’utilisation des nouvelles technologies comme outil de promotion du patrimoine et des activités culturelles ; le musée national Astra, l’un des musées publics les plus dynamiques de Roumanie ; et le Museo della Zecca di Roma, qui possède de riches collections de pièces de monnaie, de médailles, de cônes et de modèles en cire, dont la plupart sont le fruit de la créativité des graveurs internes de l’usine.

La liste constamment mise à jour des exposants de la nouvelle édition de l’Exposition peut être consultée sur la page dédiée du site officiel.

En ce qui concerne le programme, la manifestation se compose d’un calendrier d’événements in et off, d’expositions collatérales, de soirées exclusives, d’ateliers destinés à l’accréditation professionnelle mais aussi au grand public, de conférences et de rencontres pour les professionnels, les acteurs et les passionnés.

Lemercredi 18 septembre, les questions actuelles concernant le tremblement de terre et la reconstruction post-séisme seront abordées lors de la conférence présentée par l’Université de Ferrare en collaboration avec l’Agence régionale pour la reconstruction - Sisma 2012 et le Clustra. Sisma 2012 et le Clust-ER Build qui analysera la connaissance et la gestion du patrimoine culturel touché par le tremblement de terre en Émilie-Romagne en 2012. L’ICRCPAL - Institut central pour la restauration et la conservation du patrimoine archivistique et livresque abordera également le thème du tremblement de terre en examinant la récupération des archives des zones touchées par le tremblement de terre d’Amatrice et d’Accumoli. Parmi les autres interventions, citons la réunion organisée par les Musées royaux de Turin, qui présentera la restauration de la chapelle du Saint-Suaire, endommagée par un incendie en 1997 et rouverte en 2018, et le deuxième groupe de discussion local organisé par la municipalité de Ferrare sur l’analyse de la vulnérabilité du patrimoine culturel dans le cadre du projet Interreg Central Europe ProteCHt2Save. Le MiBAC proposera également un programme varié de conférences, d’ateliers et d’ exposés pendant toutes les journées de l’exposition : en particulier, le mercredi 18 septembre, l’ISCR - Istituto Superiore per la Conservazione e il Restauro (Institut supérieur pour la conservation et la restauration) présentera un atelier sur la technique de la hachure, l’une des expressions les plus ingénieuses des modèles d’application de la théorie de Brandian. L’art contemporain sera également à l’honneur avec la présentation par Edifir du volume “Alchemy of Jackson Pollock. Voyage à l’intérieur de la matière”.

Lejeudi 19 septembre, outre la conférence internationale présentée par MISE en collaboration avec ICE et Assorestauro dans le cadre de Restauro Made in Italy, il y aura une conférence organisée par la Fondazione Scuola dei beni e delle attività culturali consacrée à la complexité des travaux de restauration en situation de crise et à l’importance d’une bonne gestion de l’environnement. des travaux de restauration en situation de crise, et l’ intervention de l’Opificio delle Pietre Dure de Florence sur la recherche et la restauration où sera présentée la Resurrezione di Sansepolcro de Piero della Francesca, Jérôme de Domenico Ghirlandaio et Saint Augustin de Sandro Botticelli dans l’église d’Ognissanti à Florence, le retable de Saint Ambroise de Botticelli dans les galeries des Offices, la Victoire ailée de Brescia, les recherches diagnostiques sur le dessin 8P de Léonard dans les galeries des Offices et d’autres restaurations en cours ou achevées ; la réunion du CNA consacrée à la profession de restaurateur du patrimoine culturel.

Enfin, le vendredi 20 septembre, le dernier jour de l’exposition sera ouvert par une conférence organisée par la Fondazione Scuola dei beni e delle attività culturali consacrée à la formation pour le patrimoine culturel, au cours de laquelle seront présentés des modèles vertueux et des expériences comparatives. Parmi les autres événements à ne pas manquer, citons la convention organisée par la Fondation Bioarchitecture, qui traitera de la restauration BIO Made in Italy, en fournissant une nouvelle clé de lecture de la restauration et de la régénération du patrimoine bâti riche et multiforme dans les textures urbaines et rurales ; et enfin, la convention nationale ANMLI, qui explorera les perspectives de réorganisation du système muséal, en donnant la parole aux protagonistes de la scène muséale italienne.

Plusieurs expositions collatérales seront également organisées dans l’espace d’exposition du Salone. Les produits design des meilleures marques Made in Italy seront présentés dans l’exposition Souvenir d’Italie, organisée par l’architecte Anna del Gatto, comme des exemples de merchandising de qualité muséale. Les pièces exposées, produites par les meilleurs artisans italiens, les PME et les nouvelles start-ups, couvriront la fabrication du verre, du cristal, de la porcelaine, de la céramique, des textiles, de l’argent, du plexiglas, du bois et du marbre. Souvenir d’Italie veut communiquer au public l’importance de la relation existant entre nos divers territoires et les productions locales : l’Italie possède des districts de production avec une forte typicité qui doit être préservée et valorisée, mais aussi rapprochée de la contemporanéité. L’exposition présentera des objets d’une grande beauté et d’une grande fascination, capables d’évoquer chez le public le sentiment d’appartenance si durement mis à l’épreuve par la mondialisation.

Dans l’espace collectif du CNA Emilia-Romagna, le public pourra admirer, outre les nombreuses entreprises participantes, une exposition consacrée aux voitures anciennes proposée par des entreprises du secteur de la réparation automobile. L’objectif est de montrer aux visiteurs comment réinventer, remodeler et restaurer la voiture pour lui redonner son lustre d’antan. Un savoir-faire qui suscite chez les passionnés le même regard d’étonnement et d’admiration qu’une œuvre d’art du passé, un tableau, une sculpture.

Enfin, l’exposition Hommage à Léonard de Vinci, organisée par Carlo Amadori, sera présentée au Salon. À l’occasion de la célébration du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, l’exposition vise à rappeler les différents thèmes créés par le grand maître, extraordinaire et unique. Trente dessins seront proposés pour rappeler certaines œuvres fondamentales de l’histoire de l’artiste.

De nombreux événements de l’exposition comprennent une accréditation pour les organismes professionnels. Pour le programme complet, veuillez consulter le site web de l’exposition sur la restauration.

Ferrara accueille le 26e salon international de la restauration avec un riche programme
Ferrara accueille le 26e salon international de la restauration avec un riche programme


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.