À la Fondation Magnani-Rocca, tout l'art de Lucio Fontana dans une exposition d'autoportraits.


La Fondation Magnani-Rocca accueille l'exposition "Lucio Fontana. Autoportrait", inspirée de l'interview de Carla Lonzi avec l'artiste en 1969.

Du 12 mars au 3 juillet 2022, la Fondazione Magnani-Rocca à Mamiano di Traversetolo (Parme), à la Villa dei Capolavori, présente l’exposition Lucio Fontana. Self-portrait, organisée par Walter Guadagnini, Gaspare Luigi Marcone et Stefano Roffi.

L’exposition a pour point de départ la relation entre Lucio Fontana (Rosario di Santa Fè, 1899 - Comabbio, 1968) et l’historienne de l’art Carla Lonzi (Florence, 1931 - Milan, 1982), élève de Roberto Longhi, qui a révolutionné l’idée de la critique militante avec son volume d’entretiens Autoritratto. Accardi Alviani Castellani Consagra Fabro Fontana Kounellis Nigro Paolini Pascali Rotella Scarpitta Turcato Twombly publié par De Donato, Bari, en 1969. Le livre rassemble des entretiens avec des artistes dans lesquels chacun parle à la première personne, exposant des réflexions sur leur propre recherche, le système de l’art ainsi que leur vie privée. Ainsi émerge l’idée d’une participation et d’une complicité entre le critique et l’artiste, qui bouscule la vision des critiques officiels de l’époque, avec des jugements très francs de Fontana sur de grands artistes comme Jackson Pollock et Robert Rauschenberg.

L’exposition à la Villa dei Capolavori présentera une cinquantaine d’œuvres qui suivent narrativement la conversation entre Fontana et Lonzi. Un parcours anthologique avec des œuvres représentant les principaux moments de la recherche de Fontana. Il y aura donc des œuvres de différentes périodes, des sculptures des années 1930 aux Concepts spatiaux des années 1940 à 1960, en passant par les Théâtres et les Natures de bronze; et encore, l’énorme New York 10 de 1962, panneaux de cuivre avec lacérations et graffitis, en dialogue avec la lumière pour évoquer la modernité scintillante de la métropole, et La fin de Dieu de 1963, une grande œuvre réalisée à l’huile, avec des lacérations, des trous, des graffitis et des paillettes sur la toile. L’exposition se termine par des œuvres d’Enrico Baj, Alberto Burri, Enrico Castellani, Luciano Fabro, Piero Manzoni, Giulio Paolini et Paolo Scheggi provenant de la collection personnelle de Fontana. La série de photographies de Fontana prises par Ugo Mulas est particulièrement remarquable. Deux œuvres ayant appartenu au grand photographe sont également exposées ; l’une d’entre elles présente la documentation photographique de toute la genèse, du premier “trou” à l’œuvre achevée.

En outre, il a été possible de récupérer le fichier audio de la conversation originale et complète, où l’on peut entendre la voix de Fontana parler de son travail, de sa vie d’artiste, de ses activités de collectionneur, mais aussi de ses expériences et aventures quotidiennes (Lonzi n’a publié qu’une partie de la longue interview dans le volume de 1969). Les paroles de Fontana seront utilisées à la fois comme une installation sonore et comme un fil narratif tout au long de l’exposition.

Un noyau important des œuvres exposées provient de la Fondation Lucio Fontana de Milan ; d’autres sont prêtées par le Mart, le Museo Novecento de Florence, le CSAC de l’université de Parme, la collection Intesa Sanpaolo, le patrimoine artistique du groupe Unipol, la collection d’art moderne Barilla, les archives Ugo Mulas, la bibliothèque de la Fondation Cariparma, la donation Corrado Mingardi et d’autres archives et collections privées prestigieuses.

L’exposition est réalisée grâce à la contribution de la Fondazione Cariparma et du Crédit Agricole Italia.

Pour plus d’informations : www.magnanirocca.it

Horaires : du mardi au vendredi de 10 h à 18 h ; samedi, dimanche et jours fériés de 10 h à 19 h. Fermé le lundi.

Lucio Fontana, Spatial Concept, New York 10 (1962 ; lacérations et graffitis sur cuivre, 234 x 94 cm (chaque panneau) ; Milan, Fondazione Lucio Fontana). © Fondation Lucio Fontana, par le SIAE 2022

À la Fondation Magnani-Rocca, tout l'art de Lucio Fontana dans une exposition d'autoportraits.
À la Fondation Magnani-Rocca, tout l'art de Lucio Fontana dans une exposition d'autoportraits.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.