À la Galleria dell'Accademia de Florence, les Bronzes de Riace dans les photographies de Luigi Spina


La Galleria dell'Accademia de Florence, en collaboration avec le Musée archéologique national de Reggio de Calabre, présente les photographies de Luigi Spina consacrées aux bronzes de Riace, à l'occasion du 50e anniversaire de leur découverte.

Du 20 décembre 2022 au 12 mars 2023, la Galleria dell’Accademia de Florence, en collaboration avec le MArRC - Museo Archeologico Nazionale Reggio Calabria, accueille l’exposition I bronzi di Riace. un percorso per immagini. Photographies de Luigi Spina, sous la direction de Carmelo Malacrino, directeur du MArRC, à l’occasion du 50e anniversaire de la découverte des bronzes de Riace.

Les deux statues en bronze ont en effet été découvertes le 16 août 1972, lors d’une pêche sous-marine près de Riace Marina, à une profondeur de 8 mètres. Après leur récupération, les deux statues représentant deux hommes nus, appelées par convention A et B, ont été transportées au Musée national de Reggio Calabria, où elles ont subi une première restauration, confiée ensuite au Laboratoire de la Surintendance archéologique de Toscane au début de l’année 1975. Les bronzes ont été exposés au public pour la première fois en décembre 1980, au musée archéologique de Florence, puis en 1981 à Rome, au palais du Quirinal. Les études ont permis d’établir que les deux œuvres peuvent être datées d’environ la moitié du Ve siècle avant J.-C., exemples d’une technique de bronze habile et raffinée, peut-être réalisés par deux maîtres différents, mais néanmoins destinés à un usage public.

À la Galleria dell’Accademia de Florence, dans les salles d’exposition temporaire du rez-de-chaussée, seize photographies de grand format (90 X 134 cm) sont exposées grâce à la collaboration de Carmelo Malacrino et Luigi Spina pour célébrer précisément le cinquantième anniversaire de la découverte. La séquence d’images, huit plus huit, consacrées respectivement à la statue A et à la statue B, crée, comme l’explique Spina, une narration lente et incessante. “Elle met en valeur l’épiderme du bronze, différent pour chaque sujet, qui prend forme, densité et éclat, et le clair-obscur des corps est teinté par le spectre multiforme du bronze qui, au gré des changements de lumière, montre des surfaces corporelles qui dialoguent avec l’œil de l’observateur”.

"Dans le cadre du programme DAVID 140, qui célèbre le 140e anniversaire du chef-d’œuvre de Michel-Ange dans la Tribuna de notre musée, explique Cecilie Hollberg, directrice de la Galleria dell’Accademia de Florence, nous avons voulu réunir, ne serait-ce que virtuellement, les sculptures des plus beaux et des plus puissants héros de l’art: les statues qui ont émergé de la mer de Riace, restaurées et exposées pour la première fois ici même à Florence, racontées ici par les magnifiques prises de vue de Luigi Spina, et notre David, pour célébrer, avec Carmelo Malacrino et le MArRC, deux anniversaires importants. Une occasion unique de créer une collaboration significative et fructueuse entre deux institutions du ministère de la culture, comme la nôtre.

“Ramener l’image des bronzes de Riace dans la ville où ils ont été exposés pour la première fois au public sera une grande émotion”, a commenté le directeur Malacrino. “Cinquante ans après leur découverte, ces deux chefs-d’œuvre de la Méditerranée continuent d’attirer en Calabre des centaines de milliers de visiteurs du monde entier. Je remercie le directeur Hollberg d’avoir réuni deux icônes de l’art: les bronzes de Riace et le David de Michel-Ange. Une offre d’exposition évocatrice et un exemple concret de synergie entre de grands musées italiens”.

L’exposition est accompagnée d’un volume en trois langues (italien, anglais et français), publié par les éditions 5 Continents, dans la série “Trésors cachés”, où les images de Spina sont accompagnées d’une narration historique et artistique sur les deux statues, avec des textes de Carmelo Malacrino et Riccardo Di Cesare, archéologue et maître de conférences à l’université de Foggia.

Photo de Luigi Spina. Avec l’aimable autorisation de 5 Continents Editions.

Un des bronzes de Riace photographié par Luigi Spina L
’un des bronzes de Riace photographié par Luigi Spina

À la Galleria dell'Accademia de Florence, les Bronzes de Riace dans les photographies de Luigi Spina
À la Galleria dell'Accademia de Florence, les Bronzes de Riace dans les photographies de Luigi Spina


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.