Animalia Fashion : entre araignées, homards et cygnes, une exposition de créateurs évoquant le monde animal au Palazzo Pitti


Du 8 janvier au 5 mai 2019, le Palazzo Pitti accueille l'exposition " Animalia Fashion " : des créations de designers contemporains inspirées par le monde animal.

Du 8 janvier au 5 mai 2019, le Musée de la Mode et du Costume du Palazzo Pitti accueille l’exposition Animalia Fashion, sous le commissariat de Patricia Lurati: l’exposition se propose d’emmener les visiteurs dans une sorte de promenade zoologique à travers les créations de stylistes contemporains qui évoquent le monde animal le plus inattendu. De la France à la Chine, de la Russie à l’Italie, les vêtements exposés offrent des tenues imaginatives inspirées par la nature.

En outre, l’exposition s’attache à mettre l’accent sur les aspects insolites du monde animal : le public ne doit pas s’attendre à des taches de léopard, mais à des dents de babirus; les empreintes de poisson-zèbre et de tigre sont remarquablement absentes, au profit d’insectes, de hérissons, de cygnes, de homards, de serpents, de poissons, de coquillages et de coraux. La relation que la mode établit avec les animaux est étudiée de manière amusante et poétique, mais aussi engagée, à une époque où le changement climatique et le désintérêt des grandes puissances pour les problèmes environnementaux mettent en péril de nombreuses espèces.

L’exposition Animalia Fashion devient ainsi l’une des installations les plus surprenantes et évocatrices dans le domaine de la Haute Couture, c’est du pur lyrisme dans les combinaisons proposées, mais aussi une invitation à réfléchir aux merveilles de l’univers, puisque l’installation a été conçue comme un musée d’histoire naturelle fantastique et hyperbolique. Vêtements, accessoires et bijoux deviennent ainsi une expérience, un voyage dans l’histoire de la science zoologique, mais surtout une découverte de formes et de couleurs qui évoquent parfois des animaux communs ou rares. Le style contemporain (des exemples de 2000 à 2018 sont exposés, prêtés par les plus grandes maisons de mode et des stylistes émergents) exprime son extraordinaire pouvoir créatif grâce aussi à des combinaisons inattendues, dans les salles du musée, avec de véritables animaux empaillés et des reptiles dans le formol, prêtés par le musée d’histoire naturelle florentin La Specola,avec des araignées (dans des vitrines) prêtées par l’Association italienne d’arachnologie, mais aussi avec des peintures et des objets anciens provenant du Musée d’anthropologie et d’ethnographie de Florence, et avec des reproductions de dessins d’anciens bestiaires et de pages de tacuina sanitatis médiévales.

Les dix-huit salles du parcours de l’exposition s’ouvrent sur la section consacrée aux araignées et se poursuivent avec les cygnes, les coquillages, les oursins, les poissons, les coraux, les perroquets, les homards, les babirus, les porcs-épics, les serpents, les coléoptères, les mouches, les abeilles, les crocodiles et se terminent par les papillons.

"Dans cet ensemble de près de cent pièces comprenant des vêtements, des sacs, des chaussures, des bijoux et des accessoires, explique le directeur des Offices, Eike D. Schmidt, “la haute couture interprète un univers fabuleux, où les mannequins deviennent les créatures d’un bestiaire moderne et poétique. C’est aussi un hommage aux qualités artistiques et techniques de la mode contemporaine, un secteur auquel le musée de la mode et du costume du Palazzo Pitti consacre une énergie et une attention nouvelles”. La commissaire et créatrice, Patricia Lurati, qui a conçu l’exposition comme le cadre d’un musée imaginaire, ajoute : “Dans un dialogue passionnant avec ce zoo de tissus, de plumes, de peaux (et plus encore), le visiteur est surpris, impliqué dans la découverte des merveilles du monde animal, qui devient pour les créateurs une source d’inspiration, ou crée des juxtapositions inattendues dans l’imagination de celui qui regarde”.

L’exposition est ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 8h15 à 18h50. Billets du 8 janvier au 28 février 2019 : plein tarif 10 € ; tarif réduit 5 € pour les citoyens de l’UE âgés de 18 à 25 ans. Billets du 1er mars 2019 jusqu’à la fin de l’exposition : plein tarif 16 € ; tarif réduit 8 € pour les citoyens de l’UE âgés de 18 à 25 ans. Billets gratuits réservés aux moins de 18 ans de toute nationalité, aux personnes handicapées et à un accompagnateur, aux journalistes, aux enseignants et aux étudiants en architecture, en conservation du patrimoine culturel, en sciences de l’éducation, en littérature et en philosophie ayant une orientation archéologique ou historico-artistique, diplômés ou suivant des cours correspondants dans les États membres de l’UE, aux enseignants italiens ayant un contrat à durée déterminée et indéterminée en service dans une école publique ou paritaire. Pour plus d’informations, consultez le site des Galeries des Offices.

Sur la photo, la salle des cygnes. De gauche à droite : Ralf & Russo, Robe (Automne/Hiver 2017-18 Couture) ; Dolce & Gabbana, Robe (Automne/Hiver 2005-06) ; Karl Lagerfeld for Chanel, Robe de mariée (Printemps/Été 2018 Haute Couture)

Animalia Fashion : entre araignées, homards et cygnes, une exposition de créateurs évoquant le monde animal au Palazzo Pitti
Animalia Fashion : entre araignées, homards et cygnes, une exposition de créateurs évoquant le monde animal au Palazzo Pitti


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.