L'art contemporain revient à Poldi Pezzoli avec les triptyques de Nicolas Party


Du 16 avril au 27 juin 2022, le musée Poldi Pezzoli de Milan présente l'exposition Nicolas Party: Triptyque. L'art contemporain revient au musée.

Le 16 avril 2022, le musée Poldi Pezzoli de Milan inaugurera l’exposition Nicolas Party: Triptyque, ouverte au public jusqu’au 27 juin 2022 et réalisée en collaboration avec la galerie kaufmann repetto. L’art contemporain revient dans le musée milanais.

Il s’agit de la première exposition de Nicolas Party (Lausanne, 1980) dans un musée italien. Pour l’occasion, l’artiste a créé un corpus d’œuvres nouvelles en dialogue étroit avec les chefs-d’œuvre de la collection Poldi Pezzoli.

Le leitmotiv de son nouveau projet est le triptyque, inspiré par l’œuvre du même nom de Mariotto Albertinelli conservée dans la collection du musée. Attiré par la théâtralité des panneaux qui composent l’œuvre, dont les portes révèlent ou cachent les images peintes sur les panneaux intérieurs, l’artiste crée une juxtaposition insolite en comparant le format classique très répandu des retables médiévaux et de la Renaissance à la Boîte-en-Valise de Marcel Duchamp (légendaire objet d’avant-garde créé par l’artiste français dans les années 1940 pour contenir des reproductions miniaturisées de ses propres œuvres).

Cinq triptyques autonomes, richement décorés de motifs en faux marbre, sont installés sur des socles au centre du Salon d’or. Chaque triptyque, peint sur les deux faces, comporte un panneau central en cuivre représentant un portrait, flanqué de deux panneaux avec des natures mortes et des paysages ; ces derniers reviennent également comme thème dominant sur les panneaux extérieurs, où ils sont exécutés dans les tons gris de la grisaille.

Dans la Salle des collectionneurs, le triptyque revient sous la forme d’un imposant décor de théâtre décoré en noir et blanc de motifs austères en faux marbre. Imitant la tripartition de l’objet original, mais l’agrandissant à une longueur de quatre mètres, Party a conçu ce dispositif pour présenter de nouveaux portraits ovales et des natures mortes, exécutés dans une technique pastel douce. Reprenant la composition de ses petits triptyques, les deux panneaux centraux de cette structure présentent chacun un portrait avec lequel l’artiste rend un hommage clair à deux autres tableaux de la Renaissance de la collection du musée, à savoir Saint Paul et Saint Jérôme de Bartolomeo Montagna.

L’exposition est accompagnée d’une brochure illustrée avec des contributions de Nicolas Party et Arturo Galansino.

Photos d’Andrea Rossetti.

L'art contemporain revient à Poldi Pezzoli avec les triptyques de Nicolas Party
L'art contemporain revient à Poldi Pezzoli avec les triptyques de Nicolas Party


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.