Laura Lima à la Fondazione Prada à Milan clôture le projet Slight Agitation


Le projet Slight Agitation de la Fondazione Prada, qui a vu quatre artistes alterner dans les espaces de la Citerne avec des installations in situ, arrive à sa phase finale : la conclusion est confiée à une exposition intitulée Slight Agitation 4/4 : Laura Lima et qui, dans les espaces de la Citerne, du 15 juin au 22 octobre 2018, présente l’installation de l’artiste brésilienne Laura Lima(Brésil, 1971), sélectionnée avec Tobias Putrih(Slovénie, 1972), Pamela Rosenkranz(Suisse, 1979) et le collectif autrichien Gelitin par le Thought Council de la Fondazione Prada.

Avec le projet Horse Takes King, Laura Lima présente une expérience excentrique dans laquelle elle tente de modifier les sens qui déterminent notre perception, en installant dans les espaces de la Citerne trois grandes sculptures qui sont autant d’expressions d’un système taxonomique apparemment absurde.

Le titre de l’intervention fait clairement référence au jeu d’échecs, capable de créer un espace illusoire dans lequel le spectateur peut se déplacer librement sans être conscient d’un contexte plus large qui expliquerait l’intention de l’artiste. Les œuvres de l’exposition, Bird (2016), Pendulum (2018) et Telescope (2018), invitent le spectateur à traiter ce que l’on appelle en astronomie une “syzygie”, une configuration en ligne droite de trois corps célestes dans un système gravitationnel.

Dans la salle centrale de la Citerne se trouve Pendulum (2018), un mécanisme qui reproduit le mouvement du pendule de Foucault et à l’extrémité duquel est attachée une peinture. Le public est invité à spéculer sur l’origine de la toile.

Dans l’espace de gauche se trouve Telescope (2018), une installation verticale abritant un cours d’astronomie. Au premier niveau, deux séminaires d’astronomie d’une demi-heure se tiendront chaque jour à 12h30 et à 17h, conçus par les scientifiques de L’Officina del Planetario, une association qui s’occupe de la programmation du Planétarium civique de Milan. Au niveau supérieur, un télescope orienté vers le ciel est installé à une hauteur d’environ 10 mètres, qui peut être utilisé par le public sous la direction d’un astronome.

La salle de droite de la citerne abrite Bird (2016), créée en collaboration avec l’artiste brésilien Zé Carlos Garcia. La sculpture représente un énorme animal qui semble être tombé du ciel et avoir atterri dans l’espace d’exposition par pur hasard.

La combinaison de ces trois œuvres dans l’espace d’exposition interroge la nature de l’implication des visiteurs dans un espace et un lieu en stimulant leur perception : l’artiste explore les frontières entre l’imaginaire et le réel pour souligner la composante poétique et absurde intrinsèque à ce qui n’est réel qu’en apparence.

Pour toute information, vous pouvez appeler le +39 02 5666 2611 ou envoyer un courriel à INFO@FONDAZIONEPRADA.ORG. Le site web de la Fondazione Prada est le suivant : www.fondazioneprada.org

Image : Laura Lima, Bird, 2016. “ Slight Agitation ” 4/4 : Laura Lima. Photo de Mattia Balsamini. Avec l’autorisation de la Fondazione Prada

Laura Lima à la Fondazione Prada à Milan clôture le projet Slight Agitation
Laura Lima à la Fondazione Prada à Milan clôture le projet Slight Agitation


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.