Les impressionnistes arrivent dans la vallée d'Aoste. Monet et ses collègues peignent les lumières de la Normandie


L'exposition "Lumières du Nord. L'impressionnisme en Normandie". Monet et ses collègues arrivent à une exposition dans la Vallée d'Aoste.

L’exposition Lumières du Nord, l’impressionnisme en Normandie se tient à la Forteresse de Bard(Val d’Aoste) jusqu’au 17 juin et raconte, à travers soixante-dix œuvres importantes, dans un projet original, comment les artistes français de la fin du XIXe siècle ont été fascinés par les atmosphères de la Normandie, par ses paysages et par la force de sa nature. "La Normandie, lit-on dans la présentation, a exercé une force d’attraction irrésistible sur les artistes du XIXe siècle, à partir de la découverte des peintres et aquarellistes anglais qui ont traversé la Manche pour étudier les paysages, les ruines et les monuments sur le sol français. Des villes comme Honfleur, Le Havre ou Rouen deviennent des carrefours pour de grands artistes, comme Camille Corot, Gustave Courbet et surtout Eugène Bodin, originaire de ces terres (il est né à Honfleur), et Claude Monet, qui s’installe enfant au Havre et apprend à peindre les paysages de la côte normande avec Boudin.

Les artistes ont travaillé en plein air pour saisir tous les aspects du paysage normand, “une région où la nature”, souligne le commissaire de l’exposition du Val d’Aoste , Alain Tapié, “possède une ”physicalité“ propre et vibrante. Une région de mer et de terre, riche et luxuriante mais aussi rude et sombre, caractérisée par des ciels plombés, des brouillards épais, des mers houleuses, de hautes falaises battues par le vent et les vagues, côtoyant de tranquilles étendues de vergers, des chemins de campagne et de rassurantes fermes aux toits de chaume”.

A travers les paysages normands, l’exposition se propose de raconter la naissance de la peinture impressionniste, d’où est né l’impressionnisme, comme on l’appelle communément. Elle présente un corpus d’œuvres d’artistes de premier plan : outre les tableaux cités ci-dessus, le visiteur verra des œuvres de Delacroix, Renoir, Morisot, Dufy, Bonnard et d’autres qui ont voulu représenter la vérité de ce que leurs yeux ont vu à un instant précis.

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 10 à 18 heures, les samedis, dimanches et jours fériés de 10 à 19 heures. Fermé le lundi (sauf le 30 avril). La billetterie ferme 45 minutes avant. Billets : plein tarif 8,50 €, tarif réduit 6,50 €, tarif réduit pour les écoles 5 €. L’audioguide est vendu au prix de 3,50 € (réduction à 5 € par paire). Pour plus d’informations : www.fortedibard.it.

Image : Auguste Renoir, Coucher du soleil, vue de Guernesey (vers 1893 ; huile sur toile, 22,5 x 36,5 cm)

Les impressionnistes arrivent dans la vallée d'Aoste. Monet et ses collègues peignent les lumières de la Normandie
Les impressionnistes arrivent dans la vallée d'Aoste. Monet et ses collègues peignent les lumières de la Normandie


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.