Les paysages de Luca Crocicchi sont exposés à Bologne


Jusqu'au 24 décembre, la galerie Paradisoterrestre de Bologne accueille l'exposition "Passaggi", qui présente dix grands paysages du peintre émilien Luca Crocicchi.

La marque historique de design italien Paradisoterrestre présente PASSAGGI, une exposition personnelle de Luca Crocicchi (Cantagallo, 1958). La galerie Paradisoterrestre de Bologne expose dix grandes peintures réalisées entre 2010 et 2016. Les coups de pinceau rapides de Crocicchi dépeignent des paysages et des jardins, capturés à la fin de la journée, lorsque la lumière du soleil cède la place aux ombres mélancoliques du crépuscule.

La peinture de paysage a d’abord été mal comprise en tant que genre, considérée principalement comme une toile de fond pour des thèmes bibliques, mythologiques et historiques. Par un chemin d’émancipation tortueux et complexe, ce n’est qu’au XVIIe siècle que la peinture de paysage est devenue un genre à part entière, gagnant en importance et devenant un sujet fondamental et établi dans l’art, un succès qui était destiné à durer. La production artistique de Luca Crocicchi, qui s’appuie sur cette longue tradition séculaire, est riche et variée, et l’ensemble des œuvres reflète la complexité de sa figure.

Les œuvres exposées représentent des paysages intacts, réfléchis, parfois fantomatiques, mais aussi des visions intimes où, parmi la végétation dense, des éléments anthropiques émergent, transformant le continuum de la nature en un jardin, une création humaine. Une tentative de recréer l’Eden perdu, le paradis terrestre. Un objectif que l’entrepreneur et designer Dino Gavina (San Giovanni in Persiceto, 1922 - Bologne, 2007) a également poursuivi à l’origine avec Paradisoterrestre, une entreprise qu’il a créée en 1983, en combinant contemplation esthétique et fonctionnalité. Gavina et Crocicchi se sont connus et ont commencé à collaborer dans les années 1980.

Dans cette exposition, organisée par le directeur de la création de la galerie, Pierre Gonalons, les œuvres dialoguent avec des pièces de design du catalogue Paradisoterrestre et de la Sélection historique de design. Avec PASSAGGI, la nature trouve sa place au cœur de Bologne et les peintures de Crocicchi s’offrent comme des trompe-l’œil prêts à défier l’espace de la galerie. L’exposition est ouverte jusqu’au 24 décembre.

Pour plus d’informations, visitez le site officiel de Paradisoterrestre.

Les paysages de Luca Crocicchi sont exposés à Bologne
Les paysages de Luca Crocicchi sont exposés à Bologne


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.