Street art, eau et archéologie. Blub est le protagoniste du MANN à Naples avec "Art can swim".


Du 29 mai au 31 août 2019, le MANN de Naples accueille "Art can swim", une exposition solo de l'artiste de rue Blub.

L’exposition L’arte sa nuotare (L’art sait nager ) de l’artiste de rue Blub, dont l’art consiste à représenter les plus grandes icônes de tous les temps avec un masque de plongée, a été inaugurée le 29 mai au MANN de Naples: De la Vénus de Botticelli à Andy Warhol, de Giuseppe Verdi à David Bowie, de Léonard de Vinci à Marcello Mastroianni, de la Fille à la perle à Totò, nombreux sont les personnages qui, entre réalité et fiction, ont été représentés par Blub.

Le directeur du MANN, Paolo Giulierini, a déclaré : “Vers Thalassa, nous ne pouvions que rencontrer Blub : en préparant notre grande exposition sur l’archéologie sous-marine, nous avons découvert dans les rues de Naples la marque distinctive de ce mystérieux artiste, célèbre pour ses magnifiques portraits de personnages illustres portant des masques de plongée. C’est en avril dernier que Blub a voulu, en une nuit, diffuser ses peintures également dans notre ville, toujours avec respect et attention, dans le but de réaménager des coins dégradés et de donner, par exemple, une nouvelle vie à de vieux comptoirs en métal. Son message nous a séduits par sa spontanéité et sa simplicité : #Lartesanuotare récite le hashtag qu’il a choisi, et nous ajoutons que ”pour l’art on nage“, par exemple, vers la découverte et l’appréciation des artefacts méditerranéens qui ont ressurgi de l’antiquité, ceux que nous raconterons dans notre exposition Thalassa à l’automne prochain. Ainsi, après avoir été captivés par l’extraordinaire marine Carlo Di Borbone, nous avons demandé à Blub une production ”spéciale" sur les œuvres emblématiques du MANN. A tous les plaisirs de la découverte dans la salle du Plastico di Pompei’.

Organisée par l’artiste Carla Bru et la journaliste Maria Paternostro, l’exposition sera ouverte jusqu’au 31 août : Blub crée des œuvres originales qui dialoguent avec les trouvailles de MANN, accompagnant le visiteur dans une dimension sous-marine aux couleurs floues ; le trait d’union de ces œuvres est l’élément primordial de l’eau, qui est à l’origine de la création de l’exposition.l’élément primordial de l’eau, qui définit les suggestions d’une Sappho inédite, joue avec une version sous-marine de Terentius Neo et de sa femme, et rend contemporains certains chefs-d’œuvre de la statuaire antique (entre autres, Apollon en bronze de la Maison du Citariste; Éphèbe en bronze de Via dell’abbondanza; buste en bronze d’Artémis du temple d’Apollon à Pompéi; buste en marbre de Jupiter Ammon; Vénus Marina et Vénus Lovatelli en marbre de Pompéi).

La Sala del Plastico de Pompéi devient ainsi un véritable scénario immersif, dans lequel l’installation in situ et la vidéo de l’artiste, avec un effet sonore spécial créé grâce au réalisateur Riccardo Sansone, permettent au visiteur de plonger, littéralement, dans une dimension évocatrice équilibrée entre le passé et le présent.

“Bien que nous puissions nous trouver dans une mer de difficultés, dans la vie nous avons toujours les ressources pour apprendre à nager. L’art est l’une de ces ressources”, commente Blub, “l’eau est mon élément. L’eau est mon élément. C’est de l’eau que vient la vie, c’est la face cachée de la matière. Quand on est immergé, l’instant s’arrête, il n’y a plus de poids, les pensées circulent dans une dimension suspendue. C’est pourquoi je propose des personnages qui ont véhiculé un exemple de grandeur qui peut encore survivre aujourd’hui, juste sous l’eau, de manière intemporelle”.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site officiel de MANN.

Photo : Blub, Terentius

Street art, eau et archéologie. Blub est le protagoniste du MANN à Naples avec
Street art, eau et archéologie. Blub est le protagoniste du MANN à Naples avec "Art can swim".


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.