Florence, début de la rénovation du système d'éclairage de la Galleria dei Prigioni


A la Galerie de l'Accademia de Florence, les travaux de rénovation de la Galerie des Prisons, où sont conservés les chefs-d'œuvre de Michel-Ange, débuteront le lundi 14 mars.

La rénovation du système d’éclairage de la Galleria dell’Accademia à Florence débutera le lundi 14 mars. Après les salles du XIIIe et du début du XIVe siècle, c’est au tour du Transetto et maintenant de la zone qui abrite les chefs-d’œuvre de Michelangelo Buonarroti. Cette année, parmi les grandes sculptures de Michel-Ange, une partie des bustes en plâtre de Lorenzo Bartolini, habituellement conservés dans la Gipsoteca, la dernière salle de la Galerie à avoir fait l’objet d’importants travaux de rénovation, a été exposée dans une nouvelle disposition.

Pour mettre en place les nouvelles installations, qui seront placées sur les corniches latérales, les bustes féminins du XIXe siècle devront être déplacés et les structures construites pour les exposer devront être enlevées. Les plâtres seront ensuite mis en sécurité, prêts à être inspectés et entretenus avant de retrouver leur emplacement d’origine, avec les autres œuvres de Bartolini, dans une Gipsoteca entièrement rénovée. Dans la Galleria dei Prigioni, les panneaux peints sur les murs et les sculptures de Michel-Ange seront ensuite protégés par des structures temporaires ad hoc.

Le nouvel éclairage vise à mettre en valeur les œuvres conservées et à promouvoir les économies d’énergie et l’efficacité grâce à l’utilisation de la dernière technologie LED. Le projet a été supervisé, en tant que sponsor, par Enel X, la ligne du groupe Enel dédiée à l’éclairage public et artistique, aux services numériques et innovants, et fait partie d’une intervention plus large impliquant d’autres zones du musée.

“Nous sommes enfin sur le point d’achever les travaux”, déclare Cecilie Hollberg, directrice de la galerie de l’Accademia à Florence. “En ce qui concerne le système d’éclairage, nous approchons progressivement de la Tribuna et du David, le cœur de notre musée. Nous finalisons également les travaux dans la Gipsoteca. Dans cette salle, qui recrée idéalement l’atelier de Lorenzo Bartolini, nous réaménagerons les 450 œuvres - bustes-portraits, bas-reliefs, sculptures de différentes tailles, ainsi que la collection de peintures du XIXe siècle - qui y sont conservées. Bientôt, nous serons prêts à offrir au public la nouvelle Galleria dell’Accademia di Firenze”.

Image: la galerie des prisons. Photo de Massimo Sestini

Florence, début de la rénovation du système d'éclairage de la Galleria dei Prigioni
Florence, début de la rénovation du système d'éclairage de la Galleria dei Prigioni


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.