Incroyable à Piacenza, le Klimt volé il y a 23 ans retrouvé (peut-être). Un rapport d'expert est attendu


Sensationnel à Piacenza : ce qui pourrait être le portrait d'une dame de Gustav Klimt volé à la galerie Ricci Oddi en 1997 a été retrouvé.

La découverte faite aujourd’hui à la Galerie Ricci Oddi de Plaisance a quelque chose d’incroyable : lors de travaux d’entretien, les jardiniers ont trouvé ce qui pourrait être le Portrait d’une dame de Gustav Klimt (Vienne, 1862 - 1918) volé à la Galerie en 1997. L’œuvre a été retrouvée dans un sac noir, caché à l’intérieur d’une niche découverte lors du nettoyage du lierre recouvrant un mur extérieur. La niche était fermée par un rabat. Selon le directeur de la galerie, Massimo Ferrari, les cachets et la cire de scellement au dos de l’œuvre sont les originaux. Suite à cette découverte, le musée a été fermé et les autorités ont été prévenues, qui ont pris en charge le tableau pour le remettre à la justice : l’œuvre est désormais en lieu sûr et attend les expertises technico-scientifiques qui devront déterminer s’il s’agit bien de l’œuvre qui a disparu du musée depuis vingt-trois ans.

La toile avait été volée à la Galerie Ricci Oddi entre le 19 et le 21 février 1997 (le vol a été découvert le 22 au matin) : on suppose que les voleurs l’ont cachée en attendant de revenir la récupérer à un moment plus favorable. Cependant, compte tenu de l’attention médiatique suscitée par la clameur du vol et des mesures prises par le musée, qui a immédiatement renforcé sa surveillance, les voleurs n’auraient pas pu le récupérer.

Si les expertises confirment réellement l’authenticité de l’œuvre, il s’agira d’un grand succès pour l’art italien et le tableau sera probablement à nouveau exposé début 2020 : C’est du moins ce qu’espère le conseiller à la culture de la municipalité de Plaisance, Jonathan Papamarenghi, selon qui l’œuvre pourrait être exposée dès janvier si les techniciens confirment son authenticité. Le conseiller municipal est radieux et déclare sur sa page Facebook qu’il s’agit de “la plus belle nouvelle que j’attendais pour la ville en tant que conseiller à la culture” et du “plus beau cadeau de Noël pour la communauté artistique et culturelle internationale”.

Le Portrait d’une dame est l’une des œuvres les plus recherchées au monde et fait partie du noyau très limité de peintures de Klimt dans les musées italiens : outre la toile de Ricci Oddi, il n’y en a que deux(voici un aperçu approfondi : l’une est conservée à la Galleria di Ca’ Pesaro à Venise, l’autre à la Galleria Nazionale d’Arte Moderna e Contemporanea à Rome). Le tableau date d’environ 1916-1917 et fait partie du noyau originel de la Galerie Ricci Oddi, ouverte au public le 11 octobre 1931 après une longue affaire impliquant le collectionneur Giuseppe Ricci Oddi (Piacenza, 1868 - 1936), qui avait souhaité faire don de sa collection à sa ville natale sans rien demander en échange: le Portrait de dame a été acheté en 1925 par la galerie Scopinich de Milan (il semble que Ricci Oddi l’ait acheté sur la suggestion de Giulio Ulisse Arata, l’architecte qui a conçu la galerie). Il fait partie de la production extrême de Klimt, au cours de laquelle les portraits féminins élégants, sophistiqués et introspectifs, comme celui de Plaisance, sont fréquents.

Photo : Gustav Klimt, Portrait d’une dame (1916-1918 ; huile sur toile, 68 x 55 cm ; Piacenza, Galleria Ricci Oddi)

Incroyable à Piacenza, le Klimt volé il y a 23 ans retrouvé (peut-être). Un rapport d'expert est attendu
Incroyable à Piacenza, le Klimt volé il y a 23 ans retrouvé (peut-être). Un rapport d'expert est attendu


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.