Les coureurs de MANN... continuent de courir. Exposé à Vetulonia


Pas de répit pour les coureurs du MANN qui... continuent à courir dans les musées. Après avoir quitté les thermes de Dioclétien, ils arrivent à Vetulonia pour une nouvelle exposition. Mais un seul des deux : l'autre est exposé en tant que copie.

Les Herculaneum Runners ne s’arrêtent pas de courir : après avoir été exposés lors du défilé controversé de Bottega Veneta, où un procès a été ouvert à la suite d’un de nos reportages, après avoir été les invités de l’exposition L’istante e l’eternità aux thermes de Dioclétien à Rome, les deux bronzes symboliques du musée archéologique national de Naples font escale en Toscane où, à partir du 19 juillet, ils seront exposés au musée archéologique Isidoro Falchi de Vetulonia (Castiglione della Pescaia, Grosseto), pour enrichir l’exposition intitulée " Corpo a corpo" (Corps à corps). De la beauté classique des chefs-d’œuvre du Musée archéologique national de Naples au classicisme de la Beauté dans l’œuvre de Mitoraj. L’exposition, qui a été inaugurée le 17 juin et peut être visitée jusqu’au 5 novembre, ouvre grand ses portes pour accueillir les deux Corridori du MANN-Musée archéologique national de Naples, qui arrivent à Vetulonia en provenance directe du Musée des Thermes de Dioclétien à Rome. Il n’y aura cependant pas les deux originaux : à Vetulonia, en effet, le public verra un coureur original, et l’autre exposé avec une reproduction (les raisons de ce choix singulier ne sont pas connues : probablement les Coureurs... ont été séparés, puisqu’un seul est maintenant exposé à Rome, peut-être celui qui n’ira pas à Vetulonia).

Les deux jeunes athlètes en bronze, œuvres de l’époque romaine (probablement du Ier siècle avant J.-C.) inspirées des modèles grecs de l’école de Lysippe, font partie du récit de l’exposition Vetulonia qui, avec la présence des Coureurs, entend exalter “la valeur universellement positive et ”transversale“ du sport” (c’est ce qu’indique une note). Les deux coureurs sont représentés dans l’une des courses où la course à pied, considérée comme l’une des principales formes de compétition athlétique, était déclinée, probablement engagée dans le “stadion” (d’où la structure architecturale moderne tire son nom), une course de vitesse disputée par les garçons, les éphèbes et les adultes, caractérisée également par un rôle rituel important.

L’exposition Corpo a corpo présente à Vetulonia des statues romaines en marbre et en bronze des plus célèbres originaux grecs de l’art grec, classique et hellénistique, tels que quatre nus masculins en marbre, dont le Gladiateur Farnèse, le torse de l’Athlète “Amelung” de Myron, le torse de l’Athlète de l’âge d’or, le torse de l’Athlète de l’âge d’or. de Myron, le torse du Diadumène de Polyclète, la “Palestrita” ou Boxeuse de Sorrente, auxquels s’ajoute l’Herma en bronze du Doriphore de Polyclète, probablement le seul moulage romain de l’original du grand maître grec provenant de la Villa des Papyri à Herculanum. Toutes ces œuvres sont prêtées par le MANN de Naples.

Outre ces œuvres, l’exposition présente également un Nu d’ Igor Mitoraj, une sculpture en bronze de l’artiste polonais.

“Avec l’arrivée de ces chefs-d’œuvre supplémentaires”, a déclaré la maire de Castiglione della Pescaia Elena Nappi, “nous complétons le parcours d’une exposition qui confirme son caractère international. Cela démontre la capacité d’attraction culturelle de notre territoire et sa capacité, grâce à Muvet, à dialoguer avec des réalités prestigieuses telles que le Musée archéologique national de Naples et la Fondation du Musée Igor Mitoraj, qui nous a offert l’opportunité d’approcher l’art antique, le plus important du monde.l’opportunité d’approcher l’art ancien, l’interprète le plus original du classicisme, le seul artiste contemporain à pouvoir exposer ses œuvres à l’intérieur des ruines de Pompéi. C’est un fait extraordinaire qui nous remplit de fierté”.

"Avec cette exposition, explique Simona Rafanelli, directrice du MuVet, le visiteur est emmené dans un voyage immersif en présence des plus grands artistes et des œuvres les plus célèbres de l’art classique et hellénistique. A travers les différentes disciplines de compétition et les différents âges des athlètes, c’est le corps en mouvement qui est célébré, dans sa déclinaison “masculine”, traduite dans les postures adoptées par l’athlète au cours de la performance sportive, et la beauté de l’art classique comprise comme l’émanation d’une composition parfaite et circulaire des gestes dans l’harmonie des formes".

Ceux qui souhaitent voir les Corridori en avant-première pourront assister à leur présentation, qui aura lieu le mercredi 19 juillet à 19 heures sur la place Vatluna à Vetulonia en présence du président de la région Toscane Eugenio Giani, de la maire de Castiglione della Pescaia Elena Nappi, de Chiara Lanari du cabinet de la présidence de la région Toscane, de la directrice du MuVet Simona Rafanelli, de Piero Pruneti, directeur de la revue Archeologia Viva et de TourismA-Salone dell’Archéologie et Tourisme Culturel, ainsi que le directeur du MANN Paolo Giulierini, le directeur artistique de l’Atelier Igor Mitoraj Luca Pizzi, la documentaliste Graziana Maddalena pour la Fondazione Museo Igor Mitoraj, et des représentants de la section de protection de la Guardia di Finanza à Rome. Suivront un toast sur la piazza sous le patronage de l’A.I.S.-Associazione Italiana Sommelier Toscana, Delegazione di Grosseto, et une visite de l’exposition sous la conduite de l’archéologue du musée, en entrée libre jusqu’à 23 heures.

L’exposition Corpo a corpo restera ouverte jusqu’au 5 novembre 2023 au Muvet, Musée archéologique Isidoro Falchi de Vétulonie, piazza Vatluna, qui fait partie du Système muséal de la Maremme. L’exposition peut être visitée tous les jours, sauf le lundi, de 10 heures à 14 heures et de 15 heures à 19 heures. Toutefois, on ne sait pas si les Corridori resteront jusqu’à la fin de l’exposition ou, comme cela s’est produit pour l’exposition aux thermes de Dioclétien, s’ils partiront plus tôt.

Les coureurs de MANN... continuent de courir. Exposé à Vetulonia
Les coureurs de MANN... continuent de courir. Exposé à Vetulonia


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.