À Florence, la galerie d'art Frittelli présente une exposition sur l'art ironique de Pino Pascali.


Du 22 mars au 30 juin 2024, la galerie d'art Frittelli accueille une exposition sur Pino Pascali, célèbre pour sa capacité à transformer la narration et ses sujets avec ironie.

La galerie d’art Frittelli arte contemporanea de Florence présente l’exposition Pino Pascali. Disegnare una fotografia, organisée par Roberto Lacarbonara, Archivio dell’Opera Grafica di Pino Pascali à Florence et ouverte du 22 mars au 30 juin 2024. Dans la serre expérimentale du dessin animé qui caractérise les débuts du langage publicitaire à la télévision italienne dans les années 1950 et 1960, le rôle de Pino Pascali (Bari, 1935 - Rome, 1968) représente une transition impétueuse, capable d’innover la narration, l’image et le dynamisme des sujets, à travers une production ironique, parfois sophistiquée, toujours dotée d’une grande invention et d’un grand génie. La découverte des planches originales d’Intermezzo 23 a inspiré l’exposition qui présente le cycle complet de conception et de développement du court métrage d’animation conçu par Pascali en 1966 pour Lodolo Film. L’exposition comprend 51 scènes, entièrement reconstituées, composées de peintures acryliques sur acétate et de graphite sur papier.

Les protagonistes du curieux “siparietto” conçu par Pascali sont les célèbres Postero, personnages d’un “futur archaïque” aux prises avec la découverte d’objets archéologiques datés de “dix mille ans”. À l’aide d’un ancien appareil photo à soufflet, un militaire costaud, le “Grand Général”, pose devant le photographe qui dispose le matériel pour une prise de vue de célébration. La prise de cette photographie s’avère plutôt problématique, provoquant la colère du général qui se livre à des tentatives hilarantes pour obtenir une image satisfaisante. L’histoire de cette “photographie ratée” devient un point de départ et une occasion d’étudier le recours fréquent de Pascali au médium photographique, en observant la manière dont l’artiste opérait des deux côtés de l’objectif. L’exposition présente également une collection de clichés provenant de la Fondazione Pino Pascali à Polignano a Mare, directement pris par l’artiste entre Rome et Naples en 1965-66, à l’occasion de la production publicitaire d’un carrousel pour la société Cirio. Sont également exposées des images filmées et photographiques de Pascali en Pulcinella et Pazzariello, deux masques napolitains interprétés pour le même carrousel. De la collaboration avec les archives de grands photographes italiens proviennent les clichés de Claudio Abate, Elisabetta Catalano, Marcello Colitti et Ugo Mulas : des images extraordinaires qui témoignent de la performativité joyeuse et spontanée de l’artiste des Pouilles devant l’objectif, non sans porter des masques et des déguisements extravagants.

À Florence, la galerie d'art Frittelli présente une exposition sur l'art ironique de Pino Pascali.
À Florence, la galerie d'art Frittelli présente une exposition sur l'art ironique de Pino Pascali.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.