La plus grande collection d'instruments à cordes anciens au monde exposée à Bologne


Le musée San Colombano de Bologne accueille jusqu'au 10 janvier 2021 l'exposition Still Alive : la plus grande collection au monde d'instruments à cordes anciens y est présentée.

Le Museo di San Colombano de Bologne accueille jusqu’au 10 janvier 2021 la plus grande collection au monde d’instruments à cordes anciens. Still Alive, c’est le titre de l’exposition, présente plus de deux cents instruments à cordes et archets de la collection du maestro José Vázquez, datant de 1550 à 1780, tous restaurés dans leur état d’origine. Le musée San Colombano abrite la collection Tagliavini: les clavecins et les épinettes qui en font partie sont donc placés dans un dialogue idéal avec les instruments à cordes. Tous les instruments sont régulièrement utilisés lors de concerts, d’enregistrements, de masterclasses et de concours.

“Nous sommes fiers d’accueillir une exposition d’une telle valeur, qui réunit deux collections uniques en un seul lieu, l’année où nous célébrons le dixième anniversaire de la réouverture de San Colombano au public”, a déclaré Fabio Roversi-Monaco, président du Genus Bononiae. “Un lieu qui nous est particulièrement cher, un trésor de beautés artistiques et architecturales, ainsi qu’un chef-d’œuvre absolu de l’histoire de l’art comme la fresque murale de Giunta Pisano, et qui, grâce à cette exposition, je l’espère, sera connu d’un nombre croissant de personnes”.

“Ce qui nous intéresse, c’est le patrimoine sonore vivant, le son que ces instruments produisent pour nous qui vivons aujourd’hui, et non la simple valeur esthétique d’objets trouvés dans des demeures aristocratiques d’un passé lointain. Nous voulons entendre ce que ces instruments ont à nous dire”, déclare le maestro Vázquez.

L’ensemble de la collection Vázquez, la plus importante du genre au monde, comprend des instruments tels que des violes de gambe, des violes d’amour, des violons, des violoncelles, des violons et des barytons. Parmi les instruments les plus précieux, citons un violoncelle de Simone Cimapane (1692), une viole de gambe de grande valeur de William Bowelesse (vers 1590) qui a probablement appartenu à la reine Élisabeth Ire d’Angleterre, une viole de gambe de Gasparo da Salò (Brescia, vers 1570), une viole de gambe de Jakob Stainer (1671), deux de Joachim Tielke (1683, 1697), des instruments du luthier milanais Giovanni Grancino (vers 1700) et une viole de gambe de Pietro Guarneri (Mantoue, vers 1700). Outre les nombreux instruments italiens, une large place sera accordée aux instruments fabriqués en Angleterre à l’époque de William Shakespeare et Henry Purcell, et dans l’Empire des Habsbourg par des dynasties de luthiers tels que Thir, Leidolff, Stadlmann et Posch. Les archets originaux comprennent deux archets jumeaux ayant appartenu au grand compositeur et virtuose du violon Giuseppe Tartini, et deux archets vénitiens, également jumeaux, datant de l’époque d’Antonio Vivaldi. Il y aura également des archets de Tourte, Dodd et d’autres.

À partir de septembre, l’exposition sera enrichie d’un riche calendrier d’événements, avec des concerts, des conférences et des visites guidées, ainsi qu’une série d’événements dédiés aux écoles, aux universités et aux conservatoires.

Heures d’ouverture : Du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 15h à 19h.

Tarifs : Plein tarif 7 euros, tarif réduit 5 euros.

La plus grande collection d'instruments à cordes anciens au monde exposée à Bologne
La plus grande collection d'instruments à cordes anciens au monde exposée à Bologne


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.