Les portraits de Modigliani à Grenoble exposés à la Fondation Magnani-Rocca


La Fondation Magnani-Rocca exposera six portraits de Modigliani conservés au Musée de Grenoble.

Du 27 mars au 4 juillet 2021, la Fondazione Magnani-Rocca de Mamiano di Traversetolo accueille l’exposition Modigliani, œuvres du musée de Grenoble, qui présente six œuvres d’Amedeo Modigliani: le tableau Femme au col blanc de 1917, représentant Lunia Czechowska, épouse de Léopold Zborowski, ami d’enfance de Modigliani, marchand d’art et mécène, et cinq portraits au crayon de personnages du Paris des années 1910, où Modigliani s’est installé en quittant sa maison de Livourne et où il était au centre de la scène artistique, à l’époque à l’avant-garde internationale.

Grâce à la collaboration avec le Musée de Grenoble, les œuvres exposées ont pour but d’aider le public à comprendre le rapport entre le dessin et la peinture chez Modigliani, et de présenter les principales références culturelles du point de vue du portraitiste.

Pour Modigliani, le portrait représente le seul moyen d’expression possible de la fureur créatrice de l’artiste, ainsi que l’instrument vital d’extériorisation de l’angoisse de tisser un échange relationnel avec d’autres êtres. Partant de sa fascination pour l’essentialité stylistique de la tradition siennoise des XIVe et XVe siècles, pour les qualités plastiques de la sculpture et pour la stylisation de la ligne graphique, Modigliani a élaboré une conception originale du portrait, en tenant compte également des enseignements de Paul Cézanne et des masques africains. L’exposition présentera des exemples importants de la peinture de Cézanne et de Cézanne ainsi qu’un masque africain pour mieux comprendre les influences artistiques.

Les chefs-d’œuvre de l’art français de l’époque où l’artiste a vécu et travaillé, qui font partie des collections de la Fondation Magnani-Rocca (outre Cézanne, également Renoir, Monet, Matisse et Braque, mais aussi l’Italien Severini), offriront au public une large vision de la scène artistique de l’époque.

En plus d’être un grand peintre, Modigliani était un grand dessinateur, capable de saisir la sensibilité et la psychologie de ses sujets représentés par un trait à la fois volumétrique et bidimensionnel. Ses portraits expriment les qualités les plus intimes de ses sujets, comme un miroir intérieur. Les portraits féminins sont les meilleurs exemples de sa sensibilité artistique : les traits délicats, les cous effilés et élégants sont devenus des éléments d’identification de l’art du peintre, et Femme au col blanc en est un splendide exemple.

L’exposition est organisée par Stefano Roffi avec la collaboration d’Alice Ensabella.

Pour plus d’informations : www.magnanirocca.it

Horaires : mercredi, jeudi et vendredi de 10h à 18h ; samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h.

Billets : 12 euros.

Photo : Amedeo Modigliani, Femme au col blanc, détail (1917 ; huile sur toile)

Les portraits de Modigliani à Grenoble exposés à la Fondation Magnani-Rocca
Les portraits de Modigliani à Grenoble exposés à la Fondation Magnani-Rocca


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.