Ravenne, une vaste exposition pour découvrir les trésors de Dante dans les bibliothèques et les archives


À l'occasion du 700e anniversaire de la mort de Dante, Ravenne propose une vaste exposition pour découvrir les trésors de Dante dans les bibliothèques et les archives de la ville.

Du 21 août au 6 novembre 2021, Ravenne présente la vaste exposition In su’lito di Chiassi. Les trésors de Dante dans les bibliothèques et les archives de Ravenne, parrainée par le ministère de la Culture et le Comité national pour les célébrations du sept centième anniversaire de la mort de Dante, qui fait partie du projet régional Dante et la Divine Comédie en Émilie-Romagne. Le parcours diffus de l’exposition vise à valoriser le patrimoine de Dante dans quatorze bibliothèques et archives historiques du territoire.

Le projet, organisé par le Service des biens culturels de la région Émilie-Romagne en collaboration avec la Société italienne Dante, a été conçu par Alberto Casadei et mis en œuvre par Gabriella Albanese, Sandro Bertelli et Paolo Pontari. Le projet de Ravenne comprend deux expositions, l’une à la Bibliothèque Classense et l’autre au Centre Dante des Frères Mineurs Conventuels.

Le parcours proposé par la Bibliothèque Classense entend, d’une part, offrir la possibilité d’approcher les preuves documentaires médiévales relatives aux années ravennaises de Dante et, d’autre part, retracer les étapes de la réception de la Commedia, de la seconde moitié du XIVe à la fin du XVe siècle, à travers les preuves manuscrites et imprimées appartenant au riche patrimoine dantesque de la bibliothèque et grâce également à la bibliothèque “ F. Trisi” de Lugo qui prête la première édition rare du De Monarchia.

La collaboration des Archives d’État, des Archives historiques diocésaines et des Archives historiques municipales de Ravenne a permis d’inclure dans l’exposition des documents qui rappellent des fragments d’histoire familiale, comme la sentence d’excommunication contre Pietro Alighieri ou la présence à Ravenne de Sœur Béatrice, ainsi que des noms et des événements de personnalités que Dante a eu l’occasion de fréquenter dans la ville.

Le patrimoine classique comprend des témoignages du XIVe siècle tels que les mystérieux fragments manuscrits de l’Inferno et le célèbre manuscrit 6, transcrit à l’usage par le même copiste en 1369, ainsi que la riche collection d’éditions. La vaste sélection d’incunables exposés nous permet de suivre l’évolution du processus d’impression du texte et de l’appareil figuratif de la Commedia: de l’édition vénitienne de 1477, la première à inclure le Trattatello in laude de Dante, aux premières expériences de commentaire figuratif dans la célèbre édition florentine de 1481 avec des gravures d’après des dessins de Sandro Botticelli, jusqu’à l’édition vénitienne de 1493.

L’évolution de l’œuvre de Dante au siècle suivant est retracée par des exemples significatifs d’éditions fondamentales telles que l’“aldina” de 1502. Plus étroitement liée au patrimoine local, la production de Mauro Ferranti (1805-1869), philologue et commentateur de Dante, fait l’objet d’un examen approfondi, de même qu’une sélection de dessins originaux (1780) et de gravures (1783) réalisés par Camillo Morigia pour l’aménagement du nouveau tombeau de Dante.

Cinq manuscrits des XIVe-XVe siècles seront exposés au Centro Dantesco : le codex Poggiali-Vernon (anciennement Ginori Conti) ; deux codex de la bibliothèque privée du marquis Venturi Ginori Lisci, dont l’un, datant des dernières décennies du XIVe siècle, contient uniquement le texte du troisième cantique, accompagné du commentaire d’Ottimo ; le codex Phillips 9589, un manuscrit palimpseste en parchemin qui, jusqu’à l’Inf. VII, présente le texte de la Comédie entouré du commentaire du carmélite Guido da Pisa.

Outre les fonds manuscrits, neuf incunables de la Commedia imprimés entre 1472 et 1497 seront présentés, dont le seul exemplaire conservé dans la Région de l’édition vénitienne (selon certains, de Jesolo) de Federico de’ Conti, datée du 18 juillet 1472 : il s’agit de l’un des six exemplaires de cette édition connus à ce jour. Parmi les éditions du XVIe siècle, on peut admirer un exemplaire de la rare traduction castillane du poème de Dante, imprimée à Burgos en 1515, année où, à Venise, les héritiers d’Aldo Manuzio (v. 1450-1515) ont imprimé la deuxième édition du poème, enrichie de gravures sur bois à pleine page, après l’édition de 1502(Le terze rime di Dante) imprimée par le grand imprimeur-éditeur.

Pour l’inauguration, le rendez-vous est fixé à 18 heures dans la Sala Dantesca de la Classense, qui accueillera un moment commun pour la présentation des deux expositions. Le vernissage de l’exposition de la Classense sera ensuite suivi d’un déplacement au Centro Dantesco, à 19h30, dans les anciens cloîtres franciscains de Via Dante 4. L’exposition de Classense restera ouverte jusqu’à 21 heures, celle du Centro Dantesco jusqu’à 22 heures.

Pour l’occasion, le Musée Dante et la Tombe seront également ouverts jusqu’à 22 heures.

Heures d’ouverture Bibliothèque Classense : jusqu’au 31 août du mardi au samedi de 9h à 13h ; du 1er septembre au 6 novembre du mardi au samedi de 9h à 13h et de 15h à 18h30. Fermée les dimanches, lundis et jours fériés. Entrée gratuite et limitée.

Heures d’ouverture Centro Dantesco dei Frati Minori Conventuali : du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 15h à 17h.

Crédit téléphonique

Ravenne, une vaste exposition pour découvrir les trésors de Dante dans les bibliothèques et les archives
Ravenne, une vaste exposition pour découvrir les trésors de Dante dans les bibliothèques et les archives


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.