TEFAF Maastricht annonce le premier sommet du patrimoine culturel et la restauration de deux œuvres italiennes


TEFAF Maastricht 2024 aura lieu du 9 au 14 mars 2024. À cette occasion, le premier sommet du patrimoine TEFAF et une exposition spéciale avec des œuvres de la Ca' d'Oro à Venise auront lieu. En outre, grâce à la contribution annuelle de TEFAF, deux œuvres italiennes seront restaurées.

Du 9 au 14 mars 2024 (7 et 8 mars sur invitation uniquement), la foire d’art, d’antiquités et de design TEFAF Maastricht, organisée par la European Fine Art Foundation, revient dans les espaces du Maastricht Exhibition & Conference Centre (MECC) et annonce le premier TEFAF Summit, en association avec la Commission néerlandaise pour l’UNESCO, et une exposition réalisée grâce au partenariat avec Venetian Heritage et le ministère italien de la Culture.

Sommet TEFAF

Le sommet TEFAF, un événement annuel organisé à TEFAF Maastricht en association avec la Commission néerlandaise pour l’UNESCO, se tiendra le lundi 11 mars de 9 heures à 14 heures et explorera le thème du patrimoine et ses défis dans le monde de la culture, de l’assistance au patrimoine culturel dans les situations de conflit au changement climatique, au tourisme et à d’autres facteurs économiques, comme l’indique le titre Sauvegarde du patrimoine culturel dans un monde en mutation.

Le sommet réunira des chercheurs, des experts et des acteurs influents de différents secteurs (patrimoine, arts, universités, institutions gouvernementales et non gouvernementales), dans le but de développer des dialogues constructifs sur des questions cruciales liées au patrimoine. Le sommet TEFAF sert ainsi de “plateforme” pour développer une réflexion significative, sensibiliser et promouvoir des solutions concrètes pour la préservation des trésors culturels et du patrimoine inestimable de notre planète.

La conférence d’ouverture sera tenue par Massimo Osanna, directeur général des musées du ministère italien de la culture, et les différentes organisations partenaires exploreront divers sujets : La Commission néerlandaise pour l’UNESCO explorera le pouvoir unificateur de la culture dans la promotion de la paix ; la réponse à l’urgence culturelle mettra l’accent sur le patrimoine immatériel et la nature centrée sur les personnes du patrimoine culturel dans les situations de crise ; le World Monuments Fund tiendra une conversation sur la collaboration entre les différentes organisations impliquées, pour finir avec la discussion finale qui se concentrera sur l’importance de la collaboration et des efforts conjoints entre les parties prenantes publiques et privées pour la préservation durable du patrimoine culturel.

Le sommet est soutenu par AXA XL, partenaire principal de la TEFAF.

L’exposition en collaboration avec Venetian Heritage

Grâce au partenariat avec Venetian Heritage, l’exposition spéciale de TEFAF Venetian Heritage for the Ca’ d’Oro Museum est prévue pour promouvoir la collection permanente de la galerie Giorgio Franchetti de la Ca’ d’Oro à Venise et son projet de restauration et de rénovation. Trois œuvres d’art représentatives ont été sélectionnées pour la TEFAF : le double portrait iconique en marbre de Tullio Lombardo, un relief en bronze de Riccio représentant l’ Elemosina di san Martino, et un petit panneau de Jan van Eyck et de l’atelier représentant la Crucifixion.

Venetian Heritage travaille avec le ministère italien de la Culture pour financer d’importants travaux de restauration à la Ca’ d’Oro. L’objectif est de rendre les œuvres d’art de la collection permanente accessibles à tous et plus visibles, en transformant le musée en un espace plus dynamique et contemporain.

Tullio Lombardo, Double portrait (seconde moitié du XVe siècle ; marbre, 50,5 x 47,5 x 23 cm ; Venise, Galleria Franchetti, Ca' d'Oro)
Tullio Lombardo, Double portrait (seconde moitié du XVe siècle ; marbre, 50,5 x 47,5 x 23 cm ; Venise, Galleria Franchetti, Ca’ d’Oro)

Fonds de restauration des musées TEFAF

La Fondation européenne des beaux-arts (TEFAF) a également annoncé les bénéficiaires du TEFAF Museum Restoration Fund (TMRF) de cette année : une subvention annuelle destinée à soutenir le travail de la communauté artistique internationale dans le domaine de la conservation du patrimoine artistique et culturel. La contribution du TEFAF à la National Gallery of Ireland permettra la restauration d’une œuvre qui fait partie de la collection du musée depuis plus d’un siècle : La traversée de la mer Rouge (1521) de Ludovico Mazzolino (Ferrare, v. 1480 - 1528). Aujourd’hui, le tableau est très fragile et ne peut être exposé en toute sécurité ; il présente un décollement considérable de la couche picturale ainsi qu’une couche superficielle de saleté. L’œuvre devra donc faire l’objet d’une restauration intensive. Grâce au soutien de la TEFAF, la National Gallery of Ireland collaborera avec des spécialistes de l’œuvre du peintre ferrarais afin de mieux comprendre sa pratique artistique, de sorte que ce chef-d’œuvre puisse être restauré de la meilleure façon possible.

“Ludovico Mazzolino était un peintre important dans l’Italie du XVIe siècle, travaillant pour la cour des Este à Ferrare et plus tard à Bologne”, explique Carolina Campbell, directrice de la National Gallery of Ireland. “Le passage de la mer Rouge est internationalement reconnu comme un exemple important et rare de son travail. Il fait partie de la collection de la National Gallery of Ireland depuis 1914, acquis seulement 50 ans après notre fondation. Malheureusement, en raison de la fragilité du panneau, nous n’avons pas pu l’exposer pendant plusieurs décennies. Nous sommes ravis de recevoir cette donation du TEFAF Museum Restoration Fund, car elle nous permettra d’entreprendre des travaux de restauration essentiels et de le remettre dans nos galeries pour le plaisir de nos visiteurs”.

Ludovico Mazzolino, La traversée de la mer Rouge (1521 ; Dublin, National Gallery of Ireland)
Ludovico Mazzolino, La traversée de la mer Rouge (1521 ; Dublin, National Gallery of Ireland)

Le Wadsworth Atheneum Museum of Art de Hartford, Connecticut, a reçu une subvention du TEFAF pour la restauration de Vénus avec nymphe et satyre (1600), une sculpture en marbre de Pietro Francavilla (Cambrai, vers 1548 - Paris, 1616). Elle avait été commandée pour les jardins de la Villa Zanobi Bracci à Florence, mais en 1750, elle a été vendue à Frederick, prince de Galles, et conservée dans les domaines royaux de Kew et Windsor. Au début du XXe siècle, la sculpture est réapparue sur le marché et, en 1925, elle a été transportée au Fogg Museum de Harvard pour être installée dans la cour Renaissance. Cependant, en raison du thème érotique, la sculpture n’a pas été exposée et a été achetée par Everett Austin Jr, alors directeur du Wadsworth Atheneum. La sculpture a été endommagée et a subi de nombreuses restaurations tout au long de son histoire, c’est pourquoi le musée d’art Wadsworth Atheneum souhaite lui redonner son charme et son importance historique.

“La Vénus avec nymphe et satyre de Pietro Francavilla est peut-être la plus grande sculpture maniériste des États-Unis”, a déclaré Matthew Hargraves, directeur du Wadsworth Atheneum Museum of Art, “Depuis 1934, elle est la pièce maîtresse de notre bâtiment historique et moderniste, l’Avery Memorial. Nous sommes incroyablement reconnaissants de cette donation du TEFAF Museum Restoration Fund pour préserver le grand marbre de Francavilla. Ce projet redonnera vie à cette magnifique sculpture et la placera au centre du musée d’art Wadsworth Atheneum en tant que symbole du renouveau de notre musée bien-aimé”.

Hidde van Seggelen, président du comité exécutif de la TEFAF, a exprimé son enthousiasme pour les deux projets de restauration indiqués par le TEFAF Museum Restoration Fund : “Ce fonds aidera à prévenir la détérioration de ces deux importantes œuvres d’art en les restaurant dans leur état d’origine. La conservation d’un chef-d’œuvre sculptural et d’une peinture de l’un des plus grands artistes de la Renaissance italienne souligne le rôle essentiel joué par le TMRF dans le renforcement de l’engagement de la TEFAF en faveur de la recherche et de la conservation de notre patrimoine artistique commun et diversifié”.

Pietro Francavilla, Vénus avec nymphe et satyre (1600) ; Hartford, Wadsworth Atheneum Museum of Art)
Pietro Francavilla, Vénus avec nymphe et satyre (1600) ; Hartford, Wadsworth Atheneum Museum of Art)

TEFAF Maastricht annonce le premier sommet du patrimoine culturel et la restauration de deux œuvres italiennes
TEFAF Maastricht annonce le premier sommet du patrimoine culturel et la restauration de deux œuvres italiennes


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.