Le musée égyptien de Turin et la prison de Vallette collaborent : une exposition avec des reproductions réalisées par des détenus


Jusqu'au 21 janvier 2019, le Musée égyptien de Turin présente des reproductions d'œuvres égyptiennes réalisées par des détenus de la prison de Vallette.

Le projet Liberi di imparare. L’Égypte ancienne dans la prison de Turin, une collaboration entre le musée égyptien et la prison de Lorusso Cotugno. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’initiative Le musée hors du musée, consiste en l’exposition de reproductions fidèles d’objets égyptiens tels que des papyrus, des vases et des objets funéraires provenant de la tombe de l’architecte Kha et de son épouse Merit, réalisées par certains détenus de la prison de Lorusso Cotugno dans le cadre des cours didactiques organisés à l’intérieur des murs de la prison de Vallette, dont le premier a eu lieu le vendredi 16 mars avec Enrico Ferraris, conservateur du Musée égyptien.

Monica Cristina Gallo, garante des prisonniers, a déclaré : “Il y a une prison avec des personnes qui ont commis des actes répréhensibles, mais qui ont besoin de reprendre contact avec la ville”. Christian Greco, directeur du Musée égyptien, a déclaré : “Aujourd’hui, un rêve est couronné et c’est à moi qu’il revient de remercier tout le monde. La prison est considérée comme un lieu de ségrégation, tandis que le musée est généralement considéré comme une tour d’ivoire réservée à quelques privilégiés. Dans ce cas, le musée a servi de pont entre les deux institutions”. Evelina Christillin, présidente du musée, a ajouté : “Nous poursuivons ainsi ce que nous faisons depuis quelques années, à savoir faire vivre le musée à l’extérieur. Notre politique d’intégration concerne tout le monde en général, nous travaillons avec tous ceux qui veulent construire des ponts et non des barrières”.

Les œuvres peuvent être admirées jusqu’au 21 janvier 2019 de 10 heures à 17 heures et l’entrée est gratuite en accédant au Musée égyptien par l’entrée de la Via Maria Vittoria 3.

En photo : quelques reproductions d’œuvres égyptiennes créées par des détenus.

Le musée égyptien de Turin et la prison de Vallette collaborent : une exposition avec des reproductions réalisées par des détenus
Le musée égyptien de Turin et la prison de Vallette collaborent : une exposition avec des reproductions réalisées par des détenus


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.