Milanais au Pérou et Péruviens à Milan : exposition au MuDEC dans le cadre du projet Milan City World


Du 16 mars au 14 juillet 2019, le MuDEC de Milan accueille l'exposition Histoires en mouvement. Milanais au Pérou, Péruviens à Milan.

Dans le cadre de l’édition 2019 du projet Milan City World, le MUDEC inaugure l’exposition Stories on the Move. Milanais au Pérou , Péruviens à Milan du 16 mars au 14 juillet. L’exposition, dans la perspective d’une histoire faite par les gens, part de témoignages individuels et tente de reconstruire, à contre-jour, certaines dynamiques sociales et économiques. Les voix des personnes, leurs motivations personnelles ou imposées, leurs aspirations et leurs rêves deviennent les histoires de tous ceux qui sont partis ou, au contraire, qui ont été accueillis.

L’exposition commence par une brève introduction résumant la relation séculaire qui unit l’Italie et le Pérou, et en particulier Milan et Lima. En effet, le lien entre Milan et le Pérou a des origines très anciennes qui remontent au moins aux voyages du Milanais Girolamo Benzoni (Milan, 1519 - vers 1570), célèbre explorateur et écrivain. Mais c’est surtout dans la seconde moitié du XIXe siècle que les liens se sont intensifiés grâce au rôle de plus en plus important que la petite bourgeoisie commerciale italienne, ainsi qu’un cercle étroit d’intellectuels, souvent exilés du Risorgimento, ont commencé à jouer dans la société péruvienne après l’indépendance du pays (1821). Le Pérou, libéré des restrictions à la libre circulation des personnes dictées par le régime espagnol, accueille à partir du dernier quart du XIXe siècle environ 10 000 Italiens, souvent d’origine ligure. Parmi les “émigrants” les plus célèbres de cette période figure le Milanais Antonio Raimondi (Milan, 1824 - San Pedro de Lloc, 1890), illustre scientifique qui, par son legs, est considéré comme l’un des fondateurs de la collection ethnographique de la mairie de Milan, aujourd’hui conservée au MUDEC. La stabilisation des résidents italiens s’est poursuivie à travers des hauts et des bas (par exemple pendant la guerre avec le Chili), toujours avec une orientation principalement commerciale et industrielle. Elle a culminé avec l’ouverture de la Banca Italiana à Lima en 1889, qui est rapidement devenue la banque la plus innovante et la plus importante du pays.

Au cours du XXe siècle, la présence italienne au Pérou a diminué et s’est concentrée à Lima. La situation en Europe s’est compliquée après les guerres mondiales et, à partir des années 1970, le Pérou est entré dans une phase d’instabilité politique qui n’a pas encouragé l’immigration mais, au contraire, a favorisé la diaspora des Péruviens du monde entier, qui sont partis en Italie surtout à partir des années 1990 pour des raisons économiques mais aussi politiques. Le flux n’est que très peu composé d’Italiens retournant dans leur pays d’origine.

L’exposition se concentre ensuite sur les voix et les expériences de deux figures de proue de la scène culturelle et artistique italienne et péruvienne du XXe siècle : Antonello Gerbi et Jorge Eduardo Eielson. Antonello Gerbi (1904 - 1976), éminent historien et économiste, a été contraint à un long exil au Pérou à l’époque des lois raciales et de la Seconde Guerre mondiale. L’universitaire a mené d’importantes recherches dans ce pays d’Amérique latine, s’est passionné pour la culture locale et est devenu un expert en la matière, reconnu au Pérou et au niveau international. Jorge Eduardo Eielson (Lima, 13 avril 1924 - Milan, 8 mars 2006), artiste péruvien aux multiples facettes, est arrivé en Europe en 1948, l’année où Gerbi est retourné à Milan, puis a choisi l’Italie comme pays d’adoption et réside à Milan depuis les années 1970. Son art est ancré et imprégné de liens avec les environnements naturels et les cultures préhispaniques du Pérou.

À travers les expériences intellectuelles et artistiques de Gerbi et d’Eielson respectivement, les liens entre Milan et le Pérou au XXe siècle sont les protagonistes d’un dialogue fructueux avec les objets de la collection ethnographique du Mudec. La dernière section de l’exposition présentera au public, sous la forme d’une fresque vidéo, les “histoires en mouvement” actuelles et contemporaines des Péruviens à Milan, des histoires, des expériences de vie qui abordent certains thèmes récurrents et sincères de ce qui est aujourd’hui la quatrième plus grande communauté de nouveaux citoyens vivant à Milan : déplacement, liens familiaux, religiosité, continuité et rupture avec les systèmes d’expression traditionnels de la culture d’origine (l’andino), en établissant des liens de sens et de culture matérielle avec les autres sections de l’exposition.

Les interviews sont une restitution partielle, mais nécessaire, du vaste travail de terrain mené en 2018 par une équipe d’anthropologues coordonnée par le professeur Sofia Venturoli de l’Université de Turin et la conservatrice du Mudec , le Dr Carolina Orsini, auprès de quelques familles péruviennes vivant à Milan. L’exposition invite ainsi le visiteur à découvrir, à travers des documents, des photographies, des œuvres d’art, des images, des objets et des témoignages directs, les liens étroits qui, aujourd’hui comme hier, caractérisent la culture péruvienne, fortement liée à l’histoire et à la culture préhispaniques du pays.

L’exposition, qui est le fruit d’une collaboration entre le Mudec et le département des sciences de la médiation linguistique et des études interculturelles de l’université de Milan, a bénéficié de la collaboration de nombreuses archives privées, dont celle de la famille Gerbi, conservée aux archives historiques d Intesa Sanpaolo et les archives consacrées à la vie et à l’œuvre de Jorge Eduardo Eielson, conservées au Centro Studi Jorge Eielson de Florence et à la galerie d’art Il Chiostro de Saronno.
L’exposition est accompagnée d’un riche programme d’activités, organisé par l’Office pour les réseaux et la coopération culturelle, qui comprend des conférences, des réunions, des visites et des ateliers. L’exposition est organisée par Giorgia Barzetti, Maria Matilde Benzoni et Carolina Orsini. Pour plus d’informations, visitez le site officiel du MUDEC.

Milanais au Pérou et Péruviens à Milan : exposition au MuDEC dans le cadre du projet Milan City World
Milanais au Pérou et Péruviens à Milan : exposition au MuDEC dans le cadre du projet Milan City World


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.