Une grande exposition sur Felice Casorati (plus de 60 œuvres) à la Fondation Magnani Rocca


Du 18 mars au 2 juillet 2023, la Fondazione Magnani Rocca à Traversetolo (Parme) accueille une grande exposition sur Felice Casorati avec plus de 60 œuvres qui reconstituent l'ensemble de la carrière du peintre, un important représentant du réalisme magique.

Du 18 mars au 2 juillet 2023, la Fondazione Magnani Rocca à Mamiano di Traversetolo accueillera une exposition consacrée à l’ensemble de la carrière de Felice Casorati ( Novara, 1883 - Turin, 1963). Intitulée simplement Felice Casorati, l’exposition, dont les commissaires sont Giorgina Bertolino, Daniela Ferrari et Stefano Roffi, inscrit la carrière de l’artiste dans l’histoire de l’art du XXe siècle et reconstitue son itinéraire, de ses premières années à sa maturité, avec plus de soixante œuvres (dont de nombreux chefs-d’œuvre absolus) provenant d’institutions publiques et de collections privées. La Fondation Magnani-Rocca de Mamiano di Traversetolo (Parme) poursuit ainsi son étude approfondie des protagonistes de la peinture italienne du siècle dernier.

La musique est la clé d’entrée des œuvres de Felice Casorati dans la Villa dei Capolavori de Luigi Magnani, la “maison de vie” du collectionneur cultivé, historien de l’art, musicologue, compositeur et écrivain. Casorati entre idéalement dans l’espace, physique et mental, de ce que Magnani lui-même définissait comme “mon musée imaginaire”, c’est-à-dire une collection d’œuvres vues et aimées, et d’autres acquises et possédées: des œuvres qui “habitent mon esprit comme ma maison”, “tous objets d’un égal amour et dignes de la contemplation la plus dévote”. La musique est donc l’un des thèmes qui structurent la conception de l’exposition, rappelant la sensibilité musicale qui a caractérisé la biographie, la culture et la peinture de Casorati, avec “ses lentes mélodies de plans et d’espaces”, comme l’a précisément saisi Carlo Ludovico Ragghianti. D’autre part, le thème permet d’étudier la nature concertée et supervisée de l’art de Casorati, son aptitude conceptuelle à construire une théâtralité alimentée par l’invention.

L’exposition vise à présenter l’œuvre de Casorati dans son intégralité et sa complexité, en documentant chaque saison de sa peinture et en montrant ses figures et ses thèmes préférés avec des œuvres clés. Elle s’ouvrira sur ses premiers tableaux: Ritratto della sorella Elvira (Portrait de sa sœur Elvira), qui marque ses débuts à la 7e Biennale de Venise en 1907, et Le ereditiere (Les héritières), exposé à la 9e Biennale en 1910: tous deux empreints d’équilibre et de calme mesure, ils témoignent de la culture visuelle précoce et sophistiquée de Casorati. Une atmosphère différente se dégage du chef-d’œuvre Le signorine (Les demoiselles) de 1912, une œuvre cruciale qui exprime un tournant dans sa peinture, grâce à la palette claire et lumineuse, à l’étude des figures et à la nudité centrale. L’exposition sera particulièrement efficace pour saisir la saison de Casorati dans les années 1920, lorsque l’appel au retour à l’ordre a apporté un nouveau classicisme à l’art européen. Avec l’exposition d’une série de tableaux de 1921(Les deux sœurs, La jeune fille au linoléum, Masques), on sera projeté dans une atmosphère suspendue et silencieuse, imprégnée de mesure, d’ordre, de mélancolie et de mystère, dans un théâtre d’allusions infinies au métier, à la pratique de la peinture, entendue comme étude et recherche incessantes, confrontation avec le modèle et avec l’antiquité. Dans le célèbre tableau Silvana Cenni de 1922, hommage explicite à Piero della Francesca, une immobilité silencieuse imprègne tout, figeant la scène dans un mystérieux arrêt sur image. Tout est fidèle à la réalité, jusque dans les moindres détails, mais si réaliste qu’il se traduit par un éloignement. Le thème de la nature morte des œufs est récurrent dans la peinture de Casorati, avec sa forme parfaite et sa consistance fragile qui permettent à l’artiste de réfléchir sur le contraste entre précarité et solidité formelle, ainsi que sur une autre référence à Piero.

Le rapport entre la peinture et la musique est explicite dans une série de tableaux importants de l’exposition qui, dans le cadre d’une hypothétique proximité entre le collectionneur Magnani et l’artiste, met en évidence leurs passions communes. En particulier, le tableau Beethoven de Casorati, appartenant à la collection Vaf-Stiftung et conservé au Mart de Rovereto, présenté pour la première fois à la Biennale de Venise en 1928, fait référence à la prédilection de Magnani pour le grand compositeur allemand. La relation idéale s’est développée autour de l’amitié avec Alfredo Casella, professeur de composition de Magnani à Rome et collectionneur d’importantes œuvres de Casorati, dont le peintre a fait le portrait en 1926. L’intense activité de Casorati en tant que décorateur de théâtre est documentée dans l’exposition par un corpus d’esquisses et de figurines provenant de la Fondazione Teatro alla Scala de Milan.

L’ordre chronologique, nécessaire à une lecture philologique de la peinture de Casorati, sera parfois entrecoupé d’accélérations temporelles qui anticipent les résultats de la recherche sur le même thème ou sujet, afin de comprendre l’essence de la “trame compliquée formée par le déroulement de ma peinture”, comme le dirait l’artiste lui-même.L’exposition est organisée par la Fondazione Magnani-Rocca en collaboration avec le Mart - Musée d’art moderne et contemporain de Trente et Rovereto.

Horaires d’ouverture: du mardi au vendredi de 10h à 18h (fermeture de la billetterie à 17h) - samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h (fermeture de la billetterie à 18h). Ouvert également le lundi de Pâques, le 25 avril, le 1er mai et le 2 juin. Fermé le lundi (ouvert le lundi de Pâques, le lundi 24 avril comme pont et le lundi 1er mai comme jour férié). Entrée: 12 €, valable également pour les collections permanentes - 10 € pour les groupes d’au moins quinze personnes - 5 € pour les écoles. Renseignements et réservations pour les groupes: tél. 0521 848327/848148 info@magnanirocca.it, www.magnanirocca.it. Le samedi à 16h30 et les dimanches et jours fériés à 11h30, 16h, 17h, visite guidée de l’exposition ; les réservations peuvent être faites par courriel à segreteria@magnanirocca.it , ou à l’entrée du musée dans la limite des places disponibles ; coût € 17 (entrée et guide).

Image: Felice Casorati, Beethoven (1928 ; huile sur panneau, 139 x 120 cm ; Rovereto, Mart, Museo di arte moderna e contemporanea di Trento e Rovereto, VAF-Stiftung Collection)

Une grande exposition sur Felice Casorati (plus de 60 œuvres) à la Fondation Magnani Rocca
Une grande exposition sur Felice Casorati (plus de 60 œuvres) à la Fondation Magnani Rocca


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.