Les 15 expositions à ne pas manquer en 2020


Un riche programme d'expositions pour tous les goûts est prévu pour 2020.

2020 sera une année riche en expositions, de Raphaël à Georges de La Tour, de Giacometti à Tiepolo, du thème de la femme dans l’art au mythe d’Ulysse, des œuvres baroques au marbre de Torlonia.

Elle débutera à Parme, capitale italienne de la culture en 2020, où l’exposition Time Machine. Vedere e sperimentare il tempo, installée au Palazzo del Governatore jusqu’au 3 mai 2020. L’exposition vise à analyser comment le cinéma et d’autres médias basés sur des images en mouvement ont transformé notre perception du temps au cours des 125 dernières années.

Du 30 janvier au 2 juin 2020, la Villa Reale de Monza accueillera l’exposition Japon. Terre des geishas et des samouraïs: elle se veut un voyage initiatique au Japon à travers des œuvres provenant de deux grandes collections privées, celle de Valter Guarnieri et celle de Lydia Manavello.

Sur le thème du rôle des femmes dans l’histoire de l’art italien, de la Renaissance à la Belle Époque, l’exposition Divina creatura. Les femmes dans l’art de Titien à Boldini, programmée à Brescia, au Palazzo Martinengo, du 18 janvier au 7 juin 2020. Huit sections thématiques accueilleront des chefs-d’œuvre de Guercino, Andrea Appiani, Francesco Hayez, Giuseppe De Nittis, Federico Zandomeneghi et Giovanni Boldini.

En février, à Forlì, les musées San Domenico accueilleront l’exposition Ulysse. L’arte e il mito (Ulysse. L’art et le mythe) ; ouverte au public du 15 février au 21 juin 2020, elle sera entièrement consacrée au mythe d’Ulysse, qui nous fascine depuis trois mille ans, et à ses différentes déclinaisons.

D’autre part, un événement majeur sera proposé par le Palazzo Reale de Milan: pour la première fois en Italie, il sera possible de visiter, du 7 février au 7 juin 2020, une grande exposition consacrée au plus célèbre peintre français du XVIIe siècle, Georges de La Tour, et à ses relations avec les grands maîtres de son temps. Ses chefs-d’œuvre, issus de 26 prêteurs, seront confrontés à des œuvres de Gerrit van Honthorst, Paulus Bor, Trophime Bigot, Hendrick ter Brugghen, afin de réfléchir à la peinture d’après nature et aux expérimentations luministes.

Les galeries nationales Barberini Corsini ont déjà annoncé leur riche programme d’expositions pour toute l’année : de Rembrandt à Holbein, d’Orazio Borgianni à Mattia Preti, en terminant par une revue consacrée à la centralité du spectateur dans les images qui l’incluent dans leurs dynamiques esthétiques, narratives et symboliques.

Le point culminant des expositions de 2020 sera toutefois le mois de mars, lors de l’inauguration de la première grande exposition de la collection de marbres Torlonia à Rome (du 25 mars 2020 au 10 janvier 2021), où le public pourra admirer quatre-vingt-seize marbres de la collection. Le nouveau lieu d’exposition Roma Capitale des Musées Capitolins au Palazzo Caffarelli sera également inauguré.

Et à Rome, aux Scuderie del Quirinale, la maxi-exposition consacrée à Raphaël Sanzio se tiendra du 5 mars au 2 juin 2020, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort de l’artiste d’Urbino. Plus de deux cents chefs-d’œuvre, parmi lesquels des peintures, des dessins et des œuvres de comparaison, y seront exposés, dont une centaine d’œuvres de Raphaël.

Une grande exposition intitulée Orazio Gentileschi. La fuga in Egitto e altre storie (La fuite en Égypte et autres histoires), qui se tiendra à la galerie d’art Ala Punzone de Crémone. Le protagoniste sera le Repos pendant la fuite en Égypte, un chef-d’œuvre d’Orazio Gentileschi provenant du Kunsthistorisches Museum de Vienne, et l’exposition marquera le premier retour de l’œuvre en Italie.

A Chiasso (Suisse), du 8 mars au 13 septembre 2020, on pourra admirer l’ensemble du corpus graphique d Alberto Giacometti , soit plus de 400 feuilles de gravures sur bois, gravures, eaux-fortes, pointillistes et livres d’artiste. L’objectif est de documenter l’extraordinaire maîtrise de Giacometti des différentes techniques graphiques.

Bologne accueillera en revanche le polyptyque Griffoni de Francesco del Cossa et Ercole de’ Roberti du 12 mars au 28 juin 2020 au Palazzo Fava: pour la première fois, l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne sera réuni dans toutes ses parties après trois cents ans de désintégration.

Du 13 mars au 14 juin 2020, c’est au tour de la Reggia di Venaria d’accueillir, à la Citroniera des Scuderie Juvarriane, l’exposition Sfida al Barocco. Rome Turin Paris 1680 - 1750. Plus de deux cents chefs-d’œuvre témoigneront du défi lancé au baroque par les artistes avec la modernité et l’expérimentation de nouvelles formes et de nouveaux langages, qui s’est déroulé entre 1680 et 1750 principalement à Rome, Turin et Paris.

Les galeries des Offices présenteront en revanche la première exposition monographique consacrée à Giuseppe Bezzuoli, l’un des plus grands protagonistes de la peinture du XIXe siècle. Giuseppe Bezzuoli (1789-1855). Un grand protagoniste de la peinture romantique sera visible du 2 avril au 31 juillet 2020 dans l’Aula Magliabechiana et la Sala Detti des Offices.

La première exposition monographique consacrée au grand artiste du XVIIIe siècle Giovanni Antonio Cybei, l’un des plus grands sculpteurs européens du XVIIIe siècle, est également prévue pour 2020 à Carrare. Pour la première fois, de nombreux chefs-d’œuvre de Cybei seront exposés aux côtés d’œuvres significatives d’artistes contemporains et constitueront le point d’orgue des célébrations du 250e anniversaire de la fondation de l’Accademia di Belle Arti di Carrara, que Cybei dirigea entre 1769 et 1784.

Enfin, une grande exposition consacrée à Giambattista Tiepolo, à l’occasion du 250e anniversaire de sa mort, est prévue. L’exposition se tiendra à la Gallerie d’Italia, Piazza Scala à Milan, du 29 octobre 2020 au 21 mars 2021.

Les 15 expositions à ne pas manquer en 2020
Les 15 expositions à ne pas manquer en 2020


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.